Sœur Marie FOUGÈRE (Camilla-Marie)

 

 

Biographie de Marie FOUGÈRE.

Marie est née à Poulamon, Nouvelle-Écosse, le 1er mars 1933 dans une famille de neuf enfants. Elle n’a que six ans quand la famille déménage à Pictou où son père travaille dans la construction de bateaux de guerre. C’est ainsi que Marie vit pendant cinq années dans un milieu anglophone et fréquente l’école où tout est en anglais. Revenue au Cap Breton, la famille s’installe à Petit de Grat. À l’âge de 18 ans, Marie entre au noviciat à Trois-Rivières et devient Fille de Jésus en 1954.

Marie a d’abord enseigné pendant vingt ans dans les écoles de D’Escousse, Chéticamp, Saulnierville, Nash Creek et Lorne. Les dernières années, elle assure en même temps le service de responsable de la communauté et celui de directrice de l’école.

De 1973 à 1979, Marie est Conseillère provinciale et nommée animatrice de la communauté l’Assomption à la Maison provinciale. Elle travaille ensuite en pastorale paroissiale à Fredericton pendant trois ans. Puis elle est nommée maîtresse de formation à Moncton. Elle avait plus de cinquante ans quand on lui propose de faire une année d’étude en formation à Saint-Louis, Missouri, aux États-Unis. Elle est heureuse de se retrouver alors dans un milieu purement anglophone qui lui rappelle ses premières années à l’école de Pictou. Et elle est prête à s’engager ensuite dans la pastorale paroissiale, à Riverview, puis à Collette et ensuite à l’unité paroissiale de Rogersville, Collette et Acadieville. C’est là, en pastorale paroissiale, qu’elle se sent vraiment dans son élément et elle se donne pleinement pour répondre aux besoins des paroisses.

Marie a toujours été une personne très active, toujours prête à rendre service sans compter ses peines. Ayant atteint l’âge de 80 ans, c’est une femme bien fatiguée qui arrive à Royal Court au printemps 2013. Un bon temps de repos accompagné de soins appropriés lui permettent de reprendre des forces et de pouvoir rendre certains services, par exemple : la direction du programme Hymn Sing le dimanche soir, l’animation, à son tour, du chant à la messe du dimanche et autres petits services. C’est ainsi qu’elle a vécu une retraite très active aussi longtemps que cela lui a été possible.

Pendant la journée du 15 mars, Marie se disait souffrante sans savoir la raison de sa douleur. Après plusieurs visites des infirmières et des sœurs de la maison, lui suggérant d’aller consulter, Marie a choisi de rester à la maison. Le 16 mars, dans le secret de sa chambre, elle nous quittait tout doucement pour la rencontre définitive avec le Dieu qui l’avait appelée et qu’elle a servi avec courage et générosité. Elle avait 88 ans dont 67 de vie religieuse. Qu’elle repose maintenant dans la paix et la joie de Dieu.

 

 

 

 

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Un peu
d’histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.