Sœur Célina LE PORT (Rémy Maria) 1925-2016

Sœur Célina est décédée à l’hôpital de VANNES le premier janvier 2016 à l’âge de 9Célina Le Port0 ans dont 72 années de vie religieuse.

Célina LE PORT le 5 Janvier 2015 – Kermaria

Célina LE PORT, en religion Sœur Rémy Maria est née à PLOUHINEC (Morbihan), le 17 août 1925. Entrée au postulat de Kermaria en 1942, elle a fait profession religieuse le 4 août 1944.

Pendant toute sa carrière, Célina a enseigné dans des écoles primaires, assurant jusqu’à trois et même quatre cours dans sa classe. Ceci exigeait beaucoup de préparation et de savoir faire professionnel.

Arrivée à la retraite, Célina continuera à s’occuper de multiples façons : à la paroisse, catéchèse, équipe liturgique, chorale… à La Communauté, en partageant les services intérieurs et encore en apportant son concours au soutien scolaire près d’enfants en difficultés.

Elle a aidé en particulier un enfant qui n’arrivait pas à apprendre à lire, ni à suivre correctement sa scolarité. Elle l’a pris en mains, lui assurant des cours particuliers à la Communauté. Reconnaissant, pendant plusieurs années, à chaque Noël, le garçon venait lui apporter une composition florale qu’il avait lui-même réalisée. Il a bien réussi dans la vie et a pu prendre en charge le commerce de ses parents.

A Pontivy, Célina a aussi participé à la mise en route d’une association pour venir en aide à un village du Mali. Et jusqu’à maintenant (décembre dernier), elle recevait fidèlement des nouvelles de cette œuvre.

A l’Ile d’Arz, où elle a vécu 10 ans, la Communauté était l’âme et le lieu de rassemblement des paroissiens, surtout à partir du moment où il n’y a plus eu de prêtre sur place. Célina prenait sa large part de la mission commune.

A la fermeture de la Communauté de l’Ile d’Arz, en 2003, notre sœur est rentrée à Kermaria, à la Communauté Pierre Noury. Fidèle à elle-même, elle reste simple, délicate, effacée, aimant partager, toujours souriante. Elle sortait peu à l’extérieur et vivait beaucoup dans sa chambre où elle entretenait sa mémoire en faisant des mots fléchés. Son autre loisir était la télévision, qui lui permettait de suivre les évènements du monde. Tous les jours, elle priait le chapelet en direct de la grotte de Lourdes, sur la chaîne KTO ; elle rejoignait l’oratoire pour ses temps de prière personnelle et ne manquait pas la prière communautaire du matin. Les sœurs appréciaient beaucoup sa préparation quand c’était son tour de prévoir les grâces à la fin des repas communautaires.

Ses dernières heures à Pierre Noury et pendant son court séjour à l’hôpital de Vannes, elle a beaucoup souffert…

A sa famille, à ses amis, à ses sœurs, nous offrons nos condoléances et nous disons notre sympathie et notre affection.

Au revoir Célina ! Tu nous as quittés sans nous laisser le temps de réaliser que tu partais vers ton Seigneur.

Ensemble, nous rendons grâce pour ta vie toute donnée. Ne nous oublie pas près du Maître

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.

Un peu
d’histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share This