PRIOL Yvette (Sœur Germaine Mie)1937-2021

 

Yvette Priol est décédée le jeudi 9 décembre 2021 à la Sainte Famille de Kermaria.

Nous adressons notre sympathie à la famille et prenons part à sa peine.

Yvette est née à Beuzec Cap Sizun le 12 décembre 1937, il y a tout juste 84 ans. Ses parents étaient cultivateurs.

Entrée dans la Congrégation des Filles de Jésus à 21 ans, sous le nom de Sœur Germaine Marie. Yvette est en charge de la cuisine et des travaux manuels à Locquénin, puis Pouldreuzic. Après un temps de recyclage, elle est envoyée à la Sainte Famille au service de la cuisine, puis à Ploërmel et à Angers.

En 1981, sœur Yvette accepte de partir pour l’Afrique, au Cameroun. Elle y restera plus de 30 ans. Elle passe tout d’abord 4 ans à Nkol-Nkumu en animation près des femmes et à l’accueil, avant de se rendre à Yaoundé au service de la maison provinciale pour la cuisine, les démarches administratives et autres. Elle y restera 28 ans.

Yvette aimait l’Afrique et était aimée de nos jeunes sœurs Africaines qui la surnommaient « Miss ». Elle était très accueillante et ne ménageait pas sa peine. Par son expression « où est le problème ! » elle voulait dire que rien ne la dérangeait. Elle était très connue au marché où on la surnommait la sœur à « 10 » et à l’aéroport la sœur à « 25 », pièce qu’elle donnait à celui qui avait surveillé la voiture.

A son retour en France, Sœur Yvette est accueillie à la communauté de Plonéour-Lanvern dans son Finistère natal. Fatiguée et malade, elle rejoint la communauté de Pierre Noury, l’année dernière, puis la Sainte famille cette année. Elle ne se plaignait jamais et participait à la prière communautaire. Femme de grande foi. Elle remerciait toujours avec un sourire ceux qui lui rendaient visite

Yvette aimait la nature et chaque jour, elle sortait pour contempler les arbres, admirer les fleurs, écouter les oiseaux et caresser le chat. Elle était aussi très proche de sa famille.

Yvette était une femme au grand cœur, toujours de bonne humeur, prévenante et serviable ce qui la rendait agréable à vivre en communauté ; femme discrète et effacée, courageuse, toujours prête à rendre service dans la mesure de ses possibilités.

Au revoir Yvette. Merci pour ton beau témoignage de vie . Repose en paix et ne nous oublie pas.

 

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.

Un peu
d’histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share This