Antoinette LE GALL (Sœur Mie Hélène du Calvaire)

Sœur Antoinette LE GALL

 

Antoinette, comme nous t’appelions couramment, nous sommes là cette après-midi, auprès de toi dans la peine mais aussi dans l’Espérance pour célébrer ton passage vers le Seigneur : faire mémoire de ta vie toute donnée, vie ancrée dans la prière marquée par la souffrance.

Que notre prière, notre amitié réconfortent tous ceux que ton départ attriste : tes nièces Marie-Hélène et Jacqueline qui ne peuvent être avec nous.

Marie-Antoinette est née le 14 décembre 1921 à Saint-Thurien près de Quimperlé, ses parents tiennent un commerce de quincaillerie. Antoinette fait ses études au pensionnat Saint Joseph de Cluny à Gourin.

En 1957, Antoinette entre à Kermaria, fait profession le 12 mai 1960 et prend le nom de Sœur Marie-Hélène du Calvaire.

A partir de 1960, Antoinette reprend son métier d’enseignante en cours préparatoire et section enfantine dans les communes de Gestel, Meslan, Pontivy et Locminé. Notre sœur joue de l’harmonium dans les églises et aide ainsi la prière des fidèles.

En 1971, Antoinette a des problèmes de cordes vocales et change donc de profession : elle fait des études d’infirmière à Pontivy.

De 1973 à 1986, elle exerce son nouveau métier à Locminé, à la Sainte Famille à Kermaria et à la Maison de repos de Quimperlé : Maison Saint Joseph.

En 1986, Antoinette rejoint le centre de soins d’Arzano où elle assure le secrétariat pendant 3 ans.

A 65 ans, Antoinette arrive à la Communauté Sainte Anne de Quimper pour la retraite professionnelle : séjour de 5 ans qu’elle a beaucoup apprécié.

A la période des travaux dans le bâtiment, elle rejoint Kermaria et fait l’accueil à la Sainte Famille.

De 1994 à 1998, là elle crée de solides relations avec quelques personnes de l’extérieur qui visitent les sœurs à la Sainte Famille. La fatigue se fait sentir, les problèmes de vue s’accentuent…

Antoinette arrive à la maison Sainte Marie en 1998. Là elle prend une part active dans la communauté, s’occupe de la salle de lecture : journaux, revues, signale les articles intéressants dans le journal LA CROIX… participe à la prière communautaire, célébrations à la chapelle, eucharistie, vêpres, prière du milieu du jour. Elle passe du temps dans son jardinet ou elle soigne fleurs et plantes avec plaisir. Elle met aussi de belles plantes vertes dans certains couloirs.

Pendant toutes ces années, notre sœur très lucide jusqu’au dernier jour, a beaucoup souffert des problèmes de vue qui l’ont affaiblie. Ils la mettent en difficulté pour bien des choses, la rendant dépendante. Le changement de la maison en EHPAD n’a pas toujours été bien accepté. Ces derniers jours, elle a reconnu les « bienfaits » de la maison, la présence du personnel soignant.

Si parfois nous trouvions notre sœur « plaignante » selon l’expression d’une ancienne compagne, cet état s’explique en partie par sa malvoyance. De tempérament plutôt secrète, Antoinette est souvent seule ; elle écoute sa radio, essaie de lire certains textes avec l’appareil téléviseur agrandisseur…

Les derniers temps, Antoinette a davantage participé aux animations, repas crêpes… cela laisse un très bon souvenir aux résidents, elle participe aux discussions, donne son avis, rappelle les bons souvenirs…

Antoinette ton départ rapide, mercredi 10 février 2021, en fin d’après-midi nous a bien surpris ! Nous avons eu le temps d’être auprès de toi pour assister à ton dernier souffle.

Merci Antoinette, pour tout ce que tu as fait, ce que tu as été avec les tiens, avec tous ceux qui ont cheminé avec toi, avec nous tous à Sainte Marie.

Merci aux personnes qui ont visité Antoinette régulièrement, lui apportant joie et sérénité.

Repose en paix Antoinette et n’oublie pas la Maison Sainte Marie.

 

 

 

 

 

 

 

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.

Un peu
d’histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share This