Lucie GUILLEMOT (Sœur Lutgarde Marie) 1922 – 2020

Lucie GUILLEMOT

Sœur Lutgarde Marie

1922-2020

 

 

Lucie Guillemot est née le 17 octobre 1922. Ses parents étaient cultivateurs à Querrien dans le Finistère. Après son enfance à Querrien, elle réussit son Brevet Elémentaire puis devient professeur sous contrat.

Elle entre à 20 ans dans la congrégation des Filles de Jésus, le 4 août 1942.

Lucie enseigne à Ste Thérèse de Quimper de 1942 à 1945. En 1945, elle part au Sacré Cœur de Vannes pour y enseigner le dessin et la pratique artistique. Ces fonctions seront reconduites à Ste Anne puis à Notre Dame de Vannes, jusqu’en 1967.

A cette époque, Lucie effectuera trois années d’études avec le peintre Pierre Gilles en son atelier-académie « L’Escabeau » à Rennes.

 

En 1967, Lucie part pour Paris, y reprendre des études de théologie et de psychologie durant 2 ans à l’institut catholique.

Après un bref passage à Quimper, Lucie repart en 1970 pour une formation de bibliothécaire et documentaliste à la Catho de Paris. L’année suivante et jusqu’en 1978, elle sera directrice du foyer de jeunes filles rue d’Arras.

C’est le moment où elle obtient le diplôme de l’école Ohara de Paris, école d’art du bouquet japonais.

Lucie revient en Bretagne en 1978, pour assurer le rôle de documentaliste à Ste Thérèse de Quimper, puis sera nommée vice-provinciale de Kermaria en 1984.

A l’heure où « les Sœurs de l’Immaculée Conception d’Auteuil ont pris la décision, dans un esprit de foi, de transplanter leur rosier dans la terre de Kermaria » *, en 1990, Sœur Lucie sera nommée à Auteuil pour vivre une année sabbatique. Elle y restera 4 ans ensuite en tant que responsable de la communauté, au moment de la fusion avec la congrégation des Filles de Jésus.

Puis Sœur Lucie vivra sa retraite de 1994 à aujourd’hui, à Vannes, à Tournai en Belgique, à Issy-les-Moulineaux, à Guidel, en enfin à la Ste Famille de Kermaria.

 

Voici quelques partages de ses compagnes de la communauté de Guidel, avec lesquelles elle a partagé les années 2008 à 2020, avant de venir à la Ste Famille :

– Lucie était une personne spirituelle, elle aimait le silence. Dans la prière communautaire et les partages d’Evangile, elle exprimait des pensées très profondes qui révélaient une vie intérieure profonde et très spirituelle.

Pour elle, « la liberté intérieure » était très importante.

Ce qui m’a toujours frappé chez Lucie c’était son souci de vérité.

 

– Elle avait un regard et un cœur ouverts à la beauté et savait rendre grâce au Seigneur. Ses dons se manifestaient dans l’appréciation d’un bouquet, d’une peinture… et dans ses réalisations. Ces dernières années, elle souffrait de ne plus voir clair.

Elle était toujours impeccable dans sa tenue, son habillement. Quand une ou deux de ses nièces venaient la voir en communauté elles la taquinaient sur sa coquetterie. Elle savait agencer les couleurs. Elle aimait l’ordre et la propreté à la salle à manger dont elle était responsable.

 

– Lucie était une compagne agréable en communauté. C’était une personne paisible, sereine et douce, qui aimait rire. Elle était délicate et aimait faire plaisir. Lucie aimait les visites de sa famille, de ses amis. Ce qui m’a toujours frappé chez Lucie c’était sa délicatesse, sa discrétion, sa fidélité.

En effet, elle a toujours été attentive à la peine de chacune et s’en est fait proche en l’assurant de sa prière.

Elle était d’une grande discrétion, car on pouvait être sûr que ce qui avait été partagé ne serait pas divulgué. Lucie était très discrète sur ces compagnes et n’aimait pas les critiques négatives sur aucune d’entre elles.

Sa fidélité en amitié était précieuse aussi.

 

Lucie s’est éteinte dimanche, le 23 novembre 2020 au matin, en toute lucidité et dans la sérénité.

Elle a rencontré le Créateur qui sous-tend la beauté de toute chose ici-bas. A Dieu Lucie, et merci.

* article « Les roses et le jardin fleuri », Les Sœurs du Conseil générale des Filles de Jésus, posté le 9 juin 2020 sur le web des Filles de Jésus.

 

 

 

Notre sœur Lucie est décédée à la Sainte Famille de Kermaria le 23 novembre à l’âge de 98 ans dont 78 années de vie religieuse.

Ses obsèques seront célébrées à Kermaria le 26 novembre à 14h30

 

 

 

0 comentarios

Enviar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Un peu
d’histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share This