Trouver “le petit déclic”

Dans ce monde où l’on court après l’excellence, le risque est de mettre de côté tous les enfants ayant des difficultés scolaires. Sr Monique ROHOU, en communauté à Soa au Cameroun, essaie de donner à des enfants un soutien scolaire. Elle nous parle de cette expérience.Monique 1 - Copie

Enseignante de formation, j’ai toujours été attentive aux élèves « faibles ». J’essayais de trouver en eux l’étincelle qui pourrait leur ouvrir la porte de la compréhension.

Il y a déjà quatre ans que j’aide les enfants des employés à faire leur devoir, à mieux lire et à avoir une meilleure compréhension de leurs leçons. Ils sont quatre et ont différents niveaux scolaires. À chacun, je consacre le temps nécessaire en fonction de son besoin et je n’oublie pas de souligner à chacun leurs progrès.

Monique 2 - CopieMa joie, c’est aussi de les voir arriver tous les après-midis, le sourire aux lèvres et pressés de montrer le travail réalisé en classe. Ils ne sont pas très bavards mais je lis leur joie dans l’expression de leur visage rayonnant et dans l’élan de leurs pas.

En chaque personne, il faut essayer de trouver « le petit déclic » qui l’aidera à aller de l’avant. Un encouragement pour moi est important ; là est ma plus grande joie.

« Comme Jésus, à l’écoute des petits de son temps, nous restons attentives aux besoins de nos frères… » Règle de Vie 17Monique 3

1 Commentaire

  1. Monique qui donne toujours de son temps pour les autres ! Tu nous manques …

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − quatre =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This