Sr Marie-Jeanne DEVIERS (Sr Marie Bruno), 1930 – 2023

Sr Marie-Jeanne est décédée le 7 octobre à la communauté de Vaylats à l’âge de 94 ans, dont 62 ans de vie religieuse.

Ses obsèques ont eu lieu le 9 octobre à la communauté de Vaylats.

Marie Jeanne est née le 27 septembre 1930 à Gourdon au village des Vidarelles.

Elle était la 5ème d’une fratrie de 6 enfants dont la vie a été profondément bouleversée par la mort de la maman alors que Marie Jeanne n’avait que 8 ans. Un des enfants, Simon était prêtre du diocèse et sa sœur Agnès était elle aussi, Fille de Jésus.

Son frère Lucien et son épouse vivant en région parisienne, de santé fragile, n’ont pas pu faire le déplacement mais sont bien en communion avec nous aujourd’hui. Ses nièces, Dominique et Claire représentent la famille : nous les assurons de notre sympathie et de notre prière.

La vie de notre Sœur Marie Bruno a été pour toujours profondément marquée par la mort prématurée de la maman dont l’affection lui a manqué jusqu’à ses derniers jours. Elle a assisté à la mort de sa maman et se souvenait du cri de sa grand-mère…Elle parlait de sa grand-mère qui l’avait entourée d’amour. Elle a souffert du fait que son papa se soit remarié et que les enfants aient été séparés.

A 8 ans, elle arrive en pension à Vaylats où sa sœur Agnès vit déjà. Elle était contente de retrouver sa sœur mais disait n’avoir pas aimé être plus ou moins surveillée par elle !

Après avoir obtenu le brevet élémentaire qui donnait le droit d’enseigner, elle est placée comme institutrice dans l’école tenue par les Filles de Jésus à Albias dans le Tarn et Garonne. Mais un salaire de misère l’a conduite à postuler dans la région parisienne. Elle est alors partie pour Arpajon dans une école des Sœurs de St Paul de Chartres. Pensant à la vie religieuse, elle a préféré rejoindre la Congrégation des Filles de Jésus : elle revient donc à Vaylats pour le noviciat.

Elle fera profession en 1961. Elle exercera son métier d’enseignante jusqu’à l’âge de la retraite. Entre 1961 et 1997 elle est envoyée dans différentes communautés du Lot et Garonne puis à Cahors, école Jeanne d’Arc. En 1997, alors qu’elle a atteint l’âge de la retraite, elle part pour la Communauté de Brobo en Côte d’Ivoire où elle restera plusieurs années avant de revenir dans le Lot et Garonne. Un cancer l’amène à quitter la communité de Tonneins pour Vaylats où elle arrive en 2017.

Ces dernières années elle a peu à peu perdu en autonomie, ne se déplaçant plus qu’en fauteuil roulant.

Marie Bruno était une femme pleine d’humour et pouvait étonner par ses réparties survenues à l’improviste. Mais ses dernières années ont été assombries par les souvenirs douloureux de l’enfance. Que de fois n’a-t-elle pas demandé : « Mais pourquoi c’est comme çà ? », et dans des moments plus difficiles elle aspirait à mourir.

Il y a 10 jours seulement, Marie Bruno, tu chantais d’une jolie voix chevrotante : « Quand nous chanterons le temps des cerises seront tous en fête. » Nous ne savions pas que tu serais bientôt exaucée de façon inattendue. Le jour de ton départ et du printemps éternel est arrivé samedi dernier après un séjour à l’hôpital. C’est dans ta maison de Vaylats que tu es revenue vivre ta dernière journée sur terre d’où tu pars vers la maison du Père où l’amour est plus fort que la mort.

Au cimetière :

Comme Jésus devant le tombeau de Lazare, c’est avec chagrin que nous confions ton corps à la terre. Mais, nous le croyons, la personne que tu es n’est plus là : dans la lumière du Christ ressuscité, tu as revêtu ton corps destiné à la gloire dans l’attente du jour où le Christ sera tout en tous dans l’amour de Dieu pour toujours. Amen

Notre Père

Demandons à Marie de venir prendre Marie Bruno par la main et de la conduire à son Fils

Regarde l’étoile

0 comentarios

Enviar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

15 + cinco =

Un peu
d’histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share This