Sr Marguerite BRAS (Sr Mie de St Bertin), 1923 – 2023

Sr Margeurite est décédée le 22 octobre 2023 à la Sainte Famille, Kermaria, à l’âge de 100 ans, dont 80 ans de vie religieuse.

Ses obsèques ont eu lieu le 24 octobre à 14h30 à la chapelle, Kermaria.

C’est à l’aube de dimanche que notre sœur Marguerite a effectué paisiblement son passage vers la maison du Père. Elle avait 100 ans et 7 mois. En mars dernier, toute sa famille et sa communauté étaient réunies autour d’elle, dans la joie et l’action de grâce. Aujourd’hui, nous sommes en union de prière pour la remettre entre les mains de Dieu.

A ses deux sœurs, à ses neveux et nièces, nous disons notre profonde sympathie.

Marguerite est née le 22 mars 1923, à Beuzec Cap Sizun (29), dans une famille d’agriculteurs qui allait compter 11 enfants. Parmi eux, il y aura 3 Filles de Jésus, et 2 prêtres diocésains.

Entrée à 13 ans au juvénat de Kermaria, Marguerite fait profession à 20 ans, en 1943, sous le nom de Sœur Maria de St Bertin.

Commence alors sa carrière d’enseignante à Carnac en classe enfantine. Mais pour raisons de santé, elle doit recevoir des soins et se reposer à Kermaria. A cause de plusieurs récidives de la maladie, elle devra alterner entre l’enseignement et les soins à Kermaria plusieurs années durant.

A partir de 1953, elle semble remise, et enseigne dans les classes primaires à St Evarzec, Rédéné, Tréméven, Pluméliau, Plouharnel, Camors jusqu’en 1971.

A partir de cette date, elle ajoute la fonction de directrice à celle d’enseignante, à Camors, et à Plumelin jusqu’en 1988, date à laquelle elle prend sa retraite. Deux anciens élèves travaillant aujourd’hui à Kermaria, en gardent de bons souvenirs. L’école vient de célébrer en septembre dernier son 100e anniversaire en sa présence.

Après Plumelin, elle est envoyée dans les communautés de la Forêt Fouesnant, Laz, Pipriac, où elle s’investit dans le mouvement chrétien des retraités (MCR) et forme un groupe d’associés à la Congrégation.

Les premières années à Pipriac, elle faisait du soutien scolaire à Sixt sur Aff, continuant ainsi à mettre ses talents d’éducatrice au service des enfants en difficulté. Elle allait visiter les personnes âgées ou malades à la maison de retraite. Elle faisait partie d’un groupe du Rosaire réunissant des personnes de différentes paroisses.

En 2010, elle vient à Ste Anne d’Auray, dans la maison St Joachin, auprès des prêtres âgés. Le prêtre responsable la taquinait beaucoup. Lors de la distribution du courrier, elle prenait la peine de parler avec chaque prêtre individuellement.

Après quelques années encore à Ploneour Lanvern, sa santé se fragilisant, elle vient à Kermaria dans la communauté Pierre Noury en 2018, puis à la Ste Famille.

Marguerite était une personne très accueillante, affable, toujours souriante, attentive à la personne qui la visite, cherchant toujours à faire plaisir.

Elle aimait sa famille, et en parlait volontiers en communauté, si bien que ses soeurs avaient l’impression de la connaître.

Elle était une personne simple, très relationnelle. Si on lui faisait de la peine, elle pardonnait rapidement.

Marguerite était une femme de foi, priant beaucoup. En vivant avec elle, il était possible de dire ou de chanter : « comme il est bon et doux pour des soeurs de vivre ensemble ».

Marguerite, tu as essayé de servir ton Seigneur de tout ton coeur à travers tes frères et sœurs. Maintenant, comme l’ose nous dire l’Evangile de ce jour : c’est Lui le maître qui fait prendre place à sa table et se met à servir ses serviteurs.

0 comentarios

Enviar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

dos × 2 =

Un peu
d’histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share This