Sr Françoise GODIN, (Sr Marie Justine), 1932 – 2023

Que le Dieu de la joie, de la paix, l’accueille auprès de Lui.

Sr Françoise fj est décédée au Centre Hospitalier Régional de Trois-Rivières, Pavillon Ste-Marie, le 18 mai 2023 à l’âge de 90 ans, dont 70 ans de profession religieuse.

Ses funérailles ont eu lieu le 8 juin, en la chapelle de Kermaria.

Née à St-Stanislas le 5 août 1932, du couple Richard Godin et Justine Mongrain, Françoise est baptisée le lendemain à l’église de sa paroisse natale. Elle est la dernière d’une famille qui comptera quatre enfants. Françoise grandit dans un foyer chrétien. Le chapelet se récite en famille; l’assistance à la messe se vit même durant la semaine, et son père chante les Vêpres du dimanche à l’église paroissiale.  Françoise reçoit beaucoup d’amour de son père qui est un homme joyeux, toujours prêt à faire plaisir. D’autre part, sa mère porte plus d’attention à ses trois frères; elle désire tellement qu’il se trouve un religieux parmi eux. Les trois garçons font des études avancées… mais Dieu en décide autrement.

De la première à la neuvième année, Françoise fréquente le couvent des Filles de Jésus, situé non loin de la maison familiale. Elle a écrit un jour : «Mais voilà que Dieu a jeté un regard d’amour sur moi. Il m’a choisie, moi, malgré ma petitesse«»  Ma vocation je la dois à Sœur Yvonne Fraser qui m’a souvent fait confiance en me disant : «Vous êtes capable«.    Elle entre donc au Noviciat des Filles de Jésus le 8 septembre 1950 et prononce ses premiers vœux le 12 mai 1953.

Après sa profession, Françoise est envoyée à l’école Ste-Famille du Cap-de-la-Madeleine pour y enseigner en première année. Durant huit ans, elle poursuit son enseignement au niveau primaire dans quelques écoles de la Mauricie : Ste-Croix de Shawinigan, Ste-Cécile, St-François d’Assise et Marie-Immaculée. Par la suite, elle fait des études en méthode dynamique et obtient un brevet supérieur de l’École Normale Val-Marie.

En 1961, Françoise quitte la Province de Trois-Rivières pour le Honduras où elle poursuit sa mission d’enseignante à Pespire et San Marcos de Colon jusqu’en 1972.  Ces années sont ponctuées d’un temps de ressourcement par une retraite de 30 jours et par un temps d’études en pédagogie et en méthodologie.  Après ce temps d’arrêt, elle se rend disponible pour retourner au Honduras continuer sa mission toujours à San Marcos de Colon, à l’École Santa Teresita.  

En 1993, après un don généreux d’elle-même en mission lointaine, Françoise revient définitivement dans la Province de Trois-Rivières.  Elle bénéficie d’une année de repos à la Communauté de St-Stanislas.  Elle poursuit ensuite sa route qui l’amène à la communauté de Tavibois pour y rendre de multiples services.  Françoise est très habile sur la tondeuse à gazon et dévouée aux services culinaires. Elle est une femme de foi, généreuse, disponible et serviable; elle s’accommode de peu. La Parole du prophète Isaïe fait vivre Françoise et la rend heureuse : « Je t’ai choisie par amour, tu as du prix à mes yeux et je t’aime. »

En 2007, Françoise a le grand bonheur de retourner au Honduras pour y célébrer le 50e anniversaire de l’arrivée des Filles de Jésus.  Les gens lui réservent un accueil très chaleureux; une rencontre festive leur donne l’opportunité d’un long partage. Françoise y retrouve ses anciens élèves.  Certains d’entre eux sont devenus professeurs au Collège, d’autres sont mariés et très heureux de présenter à Françoise leur conjoint(e) et leurs enfants.  Que de souvenirs reviennent à leur mémoire! Françoise vit beaucoup d’émotions avec le peuple hondurien. Ces échanges resserrent les liens et révèlent combien le peuple hondurien se fait simple et joyeux, accueillant et reconnaissant.

Au moment de la vente de Tavibois, Françoise bénéficie d’un temps de repos à la Vigie. À Kermaria les sœurs se préparent à faire le grand passage vers notre future Résidence Lokia. Françoise, elle,  ira vivre à la communauté St-Jean.

Concernant sa santé, Françoise a toujours tenté de bannir la crainte et de laisser la joie et la paix l’envahir, mais son champ d’action se rétrécit.

Suite à des examens, Françoise apprend qu’elle a un cancer des cordes vocales. Les traitements lui viennent en aide et la confiance habite son cœur. Le 13 octobre 2022, elle subit une autre chirurgie pour l’ablation d’un rein. L’Oasis l’accueille le 3 mai 2023. Peu de temps après son entrée, une chute l’amène à être hospitalisée à nouveau et elle reçoit des soins de confort.

Jeudi, 18 mai vers 16h :40, Jésus répond à  son aspiration profonde  d’entrer un jour dans la maison du Père  « Voir le Dieu » qu’elle a toujours aimé et servi joyeusement. Elle avait 90 ans d’âge et 70 ans de profession religieuse.

0 comentarios

Enviar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

11 + dieciseis =

Un peu
d’histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share This