Sœur Fernande PROU (Mie Juliette du Roncier) 1920-2015

Fernande est décédée le 31 juillet 2015 à la Sainte Famille de Kermaria à l’âge de 95 ans dont 71Fernande PROU années de vie religieuse.

Mot d’accueil

C’est Fernande Prou, en religion, Sœur Marie Juliette du Roncier, qui nous rassemble aujourd’hui.
Née le 26 juin 1920 à Josselin, elle est décédée vendredi soir à 20 h 40 ; deux heures après le départ de ses sœurs qui étaient venues près d’elle une bonne partie de l’après-midi.

Fernande a eu trois soeurs et un frère. Son père était jardinier au château de Rohan à Josselin. Sa mère est décédée alors que Fernande n’avait que sept ans.

Ses études terminées, elle a d’abord travaillé chez un commerçant, puis chez les Augustines de Malestroit. Connaissant son désir de se faire religieuse, celles-ci l’envoyaient souvent travailler avec les postulantes, spécialement à la lingerie.

Mais c’est au postulat de Kermaria que Fernande est entrée le 9 septembre 1942 ; et après un an de noviciat, elle fait profession le 4 août 1944.

Sa première obédience fut le Petit Séminaire à Sainte-Anne d’Auray où elle a déployé toutes ses qualités de lingère. Puis de 1948 à 1961 elle est nommée à Carhaix, d’abord, puis à Keryado à Lorient, où elle s’occupe des tout petits pour soulager les classes surchargées (une centaine d’enfants), ce qui est impensable à notre époque. Après une année d’études à Kermaria, elle se rend à Pontivy, à l’Ecole Jeanne d’Arc pour remplir une fonction d’économe pendant onze ans. De 1973 à 1995, entrecoupé d’une année de recyclage religieux à l’Institut Saint Paul de Rennes, elle est appelée à La Sainte Famille à Kermaria pour continuer un travail d’économat.

Le temps de la retraite ayant sonné, elle se retire d’abord à la Communauté des Forges, puis, à celle de Languidic, pendant six ans, pour un repos bien mérité.

De gros ennuis de santé l’obligent à revenir à Kermaria : d’abord à Saint Joseph, pendant 2 ans, puis à la Sainte Famille en 2004. C’est là que son état va s’aggraver d’année en année jusqu’à son départ définitif vers le Seigneur, vendredi dernier.

Durant ses 22 ans d’activité à La Sainte Famille, Fernande, plutôt effacée, en communauté, rayonnait cependant par sa sérénité, sa bonne humeur, sa disponibilité, heureuse de rendre service et proche de chacune.

Assez silencieuse, lors des réunions de communauté, ses réflexions arrivaient à point pour détendre l’atmosphère lors de discussions plus ou moins houleuses

Tant qu’elle a pu, elle a aidé beaucoup de personnes à accepter maladie et handicap. Elle-même ne se plaignait jamais, malgré toutes ses souffrances
Sa grande dévotion à Notre-Dame du Roncier l’a soutenue dans toutes ses épreuves

Le personnel de la Sainte Famille qui a eu le bonheur de travailler avec Fernande est unanime à reconnaître ses qualités humaines. Certaines, lors de l’embauche, se souviennent, de l’accueil chaleureux qui les mettait en confiance.
D’autres se rappellent de son inquiétude, lors de mauvais temps (neige ou verglas)…Le matin, Fernande les attendait à l’entrée pour savoir si tout s’était bien passé. La fiche de paye remise de main à main, occasion de contact personnel était très appréciée. Tout cela et bien d’autres attentions ne peuvent s’oublier

Fernande, maintenant, tu entres dans une Vie nouvelle. En communion avec toi, au cours de cette Eucharistie, nous rendons grâce pour ta vie donnée à Dieu et aux autres.

0 comentarios

Enviar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

1 × 3 =

Un peu
d’histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share This