Sœur Eugénie BREGARDIS (Marie Brigitte du Sacré Cœur) 1921-2015

Brigitte BrégarisEugénie est décédée à l’hôpital du Centre Bretagne en NOYAL-PONTIVY, le 30 novembre 2015 à l’âge de 94 ans dont 76 années de vie religieuse

MOT D’ACCUEIL le 2 Décembre 2015

Eugénie BREGARDIS, Sœur Marie Brigitte du Sacré Cœur, est née à MESLAN (Morbihan), le 6 juillet 1921. Entrée au postulat de Kermaria en 1937, elle a fait profession religieuse le 4 août 1939.

On peut dire de Brigitte, qu’elle a été un grand chef cuisinier. Après avoir œuvré au petit séminaire de Sainte Anne d’Auray, pendant 4 ans, elle sera responsable de grandes cuisines pour pensionnats durant la plus longue partie de sa vie active : 16 ans à Sainte Thérèse de Quimper, 17 ans au sacré Cœur de Ploërmel. Et, les cuisines de l’époque n’étaient pas équipées comme aujourd’hui, ni en personnel, ni en matériel. Combien de quartier de bêtes as-tu soulevés, Brigitte ? Ils ont usé ton cœur et tes forces.

A 65 ans, il est temps de penser à une activité moins lourde : 2 années à la Communauté de Domagné et un long stage – 23 ans – entre Inzinzac et Lochrist ; petites communautés où elle aura occasion de créer beaucoup de liens, c’est de là quelle viendra à Kermaria à la Communauté Pierre Noury en 2001.

Brigitte était une femme très active, très courageuse, ne craignant pas sa peine pour assurer aux élèves et aux sœurs des repas appétissants et variés. Que dire des jours de fête ? C’étaient bien sûr les journées les plus lourdes où elle ne pouvait prendre part aux festivités, car il fallait soigner les repas. Brigitte mettait beaucoup de cœur dans ce qui était sa mission. Mais où puisait-elle cette force ? Dans la prière. Brigitte priait beaucoup. Fidèle à la prière communautaire, quels qu’étaient ses ennuis physiques, elle priait dans sa chambre, toute la journée, en particulier Notre Dame de Lourdes.

A Inzinzac Lochrist, Sœur Joséphine LE NESTOUR et Sœur Brigitte se complétaient merveilleusement. Elles étaient, avec les sœurs de la Communauté, l’âme de la paroisse. De plus, Brigitte continuait à s’occuper de la cuisine et du jardin.

Depuis 2001, à la Communauté Pierre Noury, elle n’est pas restée inactive, même si, progressivement, ses jambes l’ont fait beaucoup souffrir et avaient même tendance à l’abandonner. Mais, pendant ce temps là, elle tricotait des carrés de laine, qui servaient à réaliser des couvertures destinées aux plus démunis. En quelques mois, les forces ont beaucoup diminué et le Seigneur est venu la cueillir le lundi 30 novembre à l’hôpital de Pontivy.

Au revoir, Brigitte ! Ta famille, tes sœurs et tes nombreux amis savent que le Seigneur a sûrement fait bon accueil à son humble et dévouée servante. Merci pour ce que tu as été parmi nous, merci pour les exemples de courage et de compétence dans le travail, d’attention aux autres que tu nous as laissés et pour lesquels nous rendons grâce.

0 comentarios

Enviar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Un peu
d’histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share This