Sœur Anne GOUJON (Victor Maria) 1927-2015

Sœur Anne est décédée à la Ste Famille de Kermaria le 28 mars 2015 à l’âge de 88 ans dont 69Anne Gougeon années de vie religieuse.

Mot d’accueil

Anne Goujon nous a quittés le samedi 28 mars suite à un accident vasculaire cérébral à la Sainte Famille. Les jours précédents, rien ne laissait entrevoir un départ si rapide, ce qui a créé la surprise.
A vous, ses neveux et nièces, ici présents et aux absents, à ses amis, nous offrons toute notre sympathie et vous assurons de notre prière.
Anne est née le 10 mars 1927 à La Trinité Porhoët dans une famille de 4 enfants. Très jeune, elle a perdu ses parents et a été séparée de ses 2 sœurs et de son frère, confiés à des oncles et tantes éloignés les uns des autres, séparation dont Anne a beaucoup souffert.
Elle a été accueillie en pension chez les sœurs à La Trinité Porhoët dès son jeune âge. Après de bonnes études élémentaires, elle est admise au juvénat de Kermaria. Douée pour la musique, elle apprendra l’orgue et le violon. Elle entre au postulat en septembre 1944 et fait profession religieuse le 4 août 1946 sous le nom de sœur Victor Maria.
Anne a exercé le métier d’enseignante surtout auprès de jeunes enfants. Elle débute à l’école du Sacré-Cœur de Vannes, puis est envoyée à Carnac pendant 19 ans. Ses élèves gardent d’elle un souvenir merveilleux. Elles parlent de la Mère Victor comme d’une sœur fantastique ayant un charisme particulier pour les enfants : très douce, très proche, chaleureuse comme une maman pour les plus pauvres et les plus petits.
Puis un petit séjour à Bignan avant de voguer vers le large et découvrir la vie sur une île. Combien de fois a-t-elle dû braver les vagues de la mer pour rejoindre l’île de Houat où elle séjournera 8 années. En quittant Houat, elle accoste à Baden où elle continue le travail en classe enfantine pendant 13 ans, très estimée des enfants et des familles.
Ses longs séjours en bord de mer, elle les a beaucoup appréciés et elle en gardait un très bon souvenir. A l’âge de la retraite, elle a assuré du soutien scolaire à l’école du Sacré-Cœur à Vannes, une présence au Secours Catholique et a participé activement aux travaux intérieurs en communauté.
En 2004, elle arrive à Kermaria. Ici, elle rend de nombreux petits services et spécialement dans les salles à manger où elle est chargée de comptabiliser les repas. Très méticuleuse, elle avait à cœur de veiller à l’exactitude du nombre. Il ne fallait surtout pas qu’on ait oublié de marquer un repas. Les sœurs de Sainte Angèle ont beaucoup apprécié sa présence d’esprit et son dévouement pour la bonne marche de la communauté.
Consciencieuse dans son travail, Anne a néanmoins beaucoup souffert à cause de son tempérament anxieux. Elle craignait de ne pas être à la hauteur de ce qui lui était demandé.
Peu communicative, solitaire même, elle ne s’exprimait pas beaucoup, mais était cependant bien présente aux rencontres communautaires et participait fidèlement à la prière.
En 2014, les forces diminuant, Anne entre à la Sainte Famille. Elle a eu du mal à accepter son état de santé fragilisé et à se sentir inactive.
Anne, maintenant que tu entres dans une vie nouvelle, en communion avec toi, au cours de cette Eucharistie, nous rendons grâce pour ta vie donnée à Dieu et aux autres.

0 comentarios

Enviar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

diecisiete − 15 =

Un peu
d’histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share This