Pâques 2015

Annie le Floc’h nous partage sa méditation pascale devant la sculpture du  “Christ ressuscité”, placée à l’entrée du cimetière de Kermaria.

“Sois fort, sois fidèle, DIEU te mène au désert…”

                                            (Hymne du temps de carême)

Le désert du Carême s’achève avec cette grande liturgie de la semaine sainte, contemplative de Jésus, le CHRIST, dans son mystère Rédempteur.

Christ ressuscitéPâques est proche, l’Alleluia va retentir de nouveau dans nos chants.

Je regarde ce Christ, ses mains ouvertes portent la marque des clous, elles sont un peu de face, un peu de côté, appel et envoi à la fois…
Elles sont : “VIENS”
Elles sont : “VA”

Ses pieds, chose étrange, ne semblent pas avoir de support, et pourtant ils apparaissent comme collés à la terre, des pieds de marcheur, des pieds qui ont sillonné nos chemins, des pieds enracinés dans la VIE des hommes.
Ils sont : “MARCHE”
Ils sont : “AVANCE”

Et LUI, le regard fixé vers le lointain, Il sourit… OUI, Il sourit, ce regard est transcendant, serein, calme, confiant, il ne doute pas. Il voit les foules des hommes qu’Il a sauvés, qu’Il a réconciliés… Il voit l’aboutissement de ses souffrances :

“J’ai achevé l’œuvre que tu m’as donnée à faire…”  (Jn 17,4).

Je regarde et je murmure dans mon cœur :

  “MON SEIGNEUR ET MON DIEU”.

Et je l’entends me dire:
“Poursuis ton exode, Kermaria, marche encore vers ta JOIE”.
Car “Heureux ceux qui auront cru sans avoir vu”.

(Jn 20,29″)

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Au rythme de la liturgie., Se ressourcer
Un commentaire sur “Pâques 2015
  1. LE TRUÉDIC dit :

    Merci Soeur Annie pour cette brève et belle méditation.
    Elle m’invite à aller à mon tour à la rencontre de ce Christ que je regarderai différemment, ce Christ qui nous dit effectivement, le “ici” (Viens) et le là-bas (Va)…

    Dans l’heureuse perspective de notre prochaine “Rencontre” samedi, avec les Associés.

Share This