Nouvelles du Chili

Suite au tremblement de terre qui vient à peine d’avoir lieu au Chili, voici quelques nouvelles en provenance de l’une de nos soeurs.

Chères Soeurs et Amies,Carte

Nous avons recu beaucoup de courrier de vous toutes, manifestant votre préoccupation et votre solidarité face à ce que nous vivons comme pays. Voici quelques nouvelles.

Pour celles qui savent ce que signifie célébrer la Fête Nationale du Chili, les 18 et 19 Septembre, vous pouvez imaginer un peu tous les rassemblements de familles et d´amis/es qui se vivent actuellement. L´ambiance est davantage faite de solidarité, que de grandes célébrations et de folles dépenses. Le gouvernement a supprimé toutes les fêtes et a gardé seulement la célébration oécuménique du Te Deum à la Cathédrale.

Cette nouvelle tragédie touche le centre-nord du pays, de Coquimbo jusqu´à Con Con, près de Valparaiso.

Après le tremblement de terre, d´une force de 8.4 dans l´échelle Richter et qui a duré 3 minutes, tous les gens vivant près de la côte du Pacifique, sur toute la longueur du pays, ont évacué et se sont réfugiés dans les hauteurs, le plus loin possible de la côte. Tout s´est fait très rapidement et avec beaucoup d´ordre : nous avons appris la lecon, depuis le grand tremblement de terre de 2010! Et encore une fois, c´était la nuit, car le tremblement de terre a eu lieu à 8.00 heures du soir et les tsunamis, des heures plus tard, jusqu´à 6 heures du matin. Ce tremblement de terre nous a paru très fort, car il a été a été très peu profond dans la terre.

Les vagues ont été de 4 à 6 mètres et davantage à Tongoy et à Los Vilos. Comme les autres fois, on a trouvé des bateaux, en plein centre ville, transportés par les vagues. L´autoroute allant vers le nord, a été coupé à deux endroits, les routes qui vont à l´intérieur des terres sont souvent bloquées par des éboulis et c´est difficile de connaître la situation de tous les gens qui vivent là-bas.

Le plus critique maintenant, c´est le manque d´eau et d´électricité. Les « polices » et les militaires, de nombreux jeunes d´un peu partout, sont immédiatement apparus pour aider à ramasser les décombres et à nettoyer. Dans des cas comme ça, il se vit toujours beaucoup de solidarité.

Nous savons pour le moment qu´il y 12 personnes décédées, en plus de quelques disparus. Avec le temps, nous aurons sûrement d´autres nouvelles.

Nous sommes réunies les 4 Filles de Jésus, à Santiago. Nous allons bien et remerçions pour la prière et l´appui que vous nous donnez. Le peuple chilien est habitué à se relever et à tout recommencer à partir de zéro. C´est une belle leçon pour nous. À la prochaine, avec toute mon amitié et affection.

Louise f.j.

Voici des liens qui vous permettront de visionner photos et vidéos:

http://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/201509/16/01-4901167-le-chili-leve-lalerte-au-tsunami-apres-un-puissant-seisme-ayant-fait-huit-morts.php

http://www.cbc.ca/news/world/chile-earthquake-1.3231382

http://www.theweathernetwork.com/news/articles/five-videos-that-capture-powerful-earthquake-in-chile-/57306/

 

2 Commentaires

  1. Merci aux soeurs de prendre de précieuses minutes pour nous sensibiliser à ce que vous vivez ainsi que le peuple chilien.

    Réponse
  2. nous sommes à l’écoute de tout ce qui s’est vécu au Chili. Nous nous réjouissons que vous alliez bien et soyez ensemble. Et vous gardons dans notre prière comme avec nos Soeurs de la Dominique C.Ivoire

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × cinq =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This