Noël en Provence

En ce temps de Noël, 2020 à la Sainte Famille de Kermaria, France, Sœur Josée Morice, accompagnatrice au sein de l’établissement a réalisé une crèche à la façon des crèches provençales. Sœur Agnès Miquel est allée à sa rencontre.

 

 

AgnèsPourquoi as-tu voulu réaliser cette crèche ?

 

Josée – Très touchée par les inondations qui ont meurtri, vallées et villages de la région de Nice, en octobre 2020, j’ai voulu faire naître Jésus dans ce lieu de dénuement appelé à renaître. Je me suis inspirée de la « Pastorales des santons de Provence » qui situe la naissance de Jésus, dans un village de l’arrière-pays Niçois.

Dans la dynamique de la préparation de la fête de Noël, en lien avec le service d’animation, j’ai imaginé ce conte. Aux personnages bibliques, s’ajoutent les personnages locaux de la vie quotidienne de la région. Le texte de cette « Pastorale » n’est pas figé, il évolue selon les époques, et les évènements du moment.

 

 

Cliquer ci-dessous pour voir la vidéo

Un conte est né

 

Agnès – Comment t’est venue l’idée de composer ce conte ?

 

Josée – La réalisation de cette crèche m’a demandé beaucoup d’énergie, de patience et d’intériorité. Une fois achevée j’ai fait l’expérience d’un accomplissement.

Alors m’est venue tout naturellement l’idée d’écrire ce conte pour mettre des mots sur ce qui me dépassait. Un message d’espérance pour tous ceux qui sont en attente : « Chaque progrès constitue comme un rayon d’espoir et de lumière », comme l’a dit le maire d’un des villages.

L’Evangile dit : « Il est venu habiter chez les hommes !» Jn, 1, 14

Oui, là où ils sont en peine ! »

Le « Ravi » c’est l’Emerveillé qui attend, accueille et fait découvrir.

 

Le Ravi, Conte de Noël Provençal

Sur la place de la mairie de Roquebillère,

Des santons venus des régions de France, cherchent l’information : « Ou se trouve la crèche de la Vallée, que nous allions la visiter ? »

Sur les marches de l’édifice deux provençaux les renseignent :

« Descendez, à droite sur le pont, traversez la rivière,

Longez le rocher des tambourinaires ,

Le « RAVI » vous attend près de la mangeoire aux animaux,

Là où la crue s’est retirée.

Au loin sur les hauteurs, devant la petite chapelle,

Le curé dit aux fidèles à la fin de la messe de Noël :

« Allez ! descendez jusqu’au bas du village, longez la bergerie,

Le «RAVI » vous accueille près de la mangeoire aux animaux,

Là où la crue s’est retirée.

Il annonce une bonne nouvelle pour toute la région ! »

C’est ainsi que de l’Arrière-Pays, afflue toute une population

De santons dans les vallées de la Vésubie, de la Tinée, et de la Roya,

A la recherche de la mangeoire aux animaux.

Aux airs traditionnels, les tambourinaires ouvrent la marche.

Ils arrivent de partout ! Le «RAVI » les bras levés au ciel,

les invite à s’approcher au plus près ;

Découverte inouïe de la Crèche Vivante ! Emerveillement !

Marie et Joseph et le « Petit » réchauffé au souffle des animaux !

Le « Nouvelet » en transit, a élu domicile

Sur le site des eaux déferlantes de l’automne.

Alors, tout devient miracle, là où la crue s’est retirée !

Les santons deviennent des êtres vivants, dynamisés, solidaires,

Pour reconstruire ensemble une vallée habitable et fraternelle.

Dans ce merveilleux Haut-Pays Niçois !

Josée Morice, FJ, Locminé, France

 

 

1 Commentaire

  1. Quelle merveille!!!Je suis en admiration devant ce travail! Que d’énergie ,oui, il a demandée! Bravo à toi, Josée!!Merci pour la joie que tu as donnée aux aînés de l’EHPAD et à ceux qui les ont visités….Merci à Anne pour la vidéo!….Que le Seigneur vous rende au centuple la joie donnée….Maryvonne Gru

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This