Monique LE STRAT (Sœur Mie Ste Blandine)

Monique LE STRAT

Sœur Monique LE STRAT (20 juillet 2018)

Monique, est née à NOYAL PONTIVY, le 20 décembre 1920, dans une famille d’agriculteurs, de 9 enfants, dont un frère prêtre, François.

Elle entre à Kermaria, et fait profession religieuse en 1939, sous le nom de Sœur Marie Sainte Blandine.

Après une bonne formation musicale, elle enseigne entre autres le piano et le violon dans différents établissements : PLOUAY, GUEMENE, PONTIVY, VANNES au Sacré Cœur, à 2 reprises.

Monique était aimée de ses élèves, qui étaient très à l’aise avec elle. Ses collègues professeurs appréciaient sa compagnie, et n’hésitaient pas à plaisanter avec elle. Très conviviale, elle savait mettre de la vie, de l’animation dans toutes les rencontres.

Aussi bien dans sa vie professionnelle, que dans le domaine politique et religieux, Monique est restée accrochée à des convictions très fortes, Dieu, la droite, et De Gaulle, dont elle n’a jamais dévié, et pas question d’ébranler son « échafaudage ».

Elle pouvait être parfois abrupte dans ses réparties, mais elle avait un cœur d’or. Un soir, elle n’a pas hésité à laisser son lit à une sœur « égarée », qui se croyant dans sa chambre, s’était couchée dans celui de Monique.

En Communauté, Monique se montrait joviale, participait aux différentes tâches de la vie communautaire. Très attachée à la Congrégation, elle n’hésitait pas à participer aux différentes rencontres.

Dans les paroisses où Monique a été envoyée en mission, elle animait la chorale, et préparait des jeunes pour l’accompagnement musical des célébrations.

La vie de Foi de Monique reposait sur l’Eucharistie, la prière des psaumes et le chapelet. Lors de la prière communautaire, elle n’hésitait pas à reprendre celles qui ne chantaient pas assez juste.

Le personnel de la Sainte Famille a apprécié la bonne humeur de Monique, ses réparties inattendues et amusantes.

Après un temps assez court d’agitation mercredi après-midi, Monique, à la surprise des sœurs qui l’entouraient, s’est éteinte très paisiblement dans la soirée.

Maintenant dans l’au-delà, Monique, continue ta mission de louange et d’intercession ; nous comptons sur toi.

0 comentarios

Enviar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Un peu
d’histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share This