Marie Anne CARPENTIER (Sœur Marie Jean Noël)

 

Marie Anne CarpentierÀ l’infirmerie de la communauté Notre-Dame du Rosaire, Kermaria, est décédée le 26 décembre 2017 Sœur Marie Anne Carpentier, f.j. (S. Marie Jean Noël) à l’âge de 99 ans et 5 mois dont 72 ans de profession religieuse.

Marie-Anne Carpentier ( Marie Jean-Noël) 1918-2017

Née le 26 juillet 1918, du couple Onésime Carpentier et d’Yvonne Mongrain, Marie-Anne est baptisée le lendemain de sa naissance à l’église paroissiale de St-Tite. La famille compte quinze enfants; Marie-Anne est la troisième et l’aînée des filles. Ses arrière-grands-parents, ses grands-parents, des tantes et un oncle vivent dans la même maison. Sa mère est une femme exceptionnelle. Les parents font tout: le pain, le beurre, le savon, la couture, le tricot, tout… La prière du soir est récitée en famille. Marie-Anne fréquente l’école du rang jusqu’en 5e année. Étant l’aînée des filles, elle demeure ensuite à la maison pour aider ses parents.

Marie-Anne connaît les Filles de Jésus, grâce à ses tantes Évangéline et Rose déjà dans cette communauté. Très jeune, elle a l’intention de se faire religieuse. À l’âge de vingt-quatre ans, elle entre au Noviciat. Quelques semaines après son arrivée, Marie-Anne doit quitter à regret pour cause de maladie. L’année suivante, en femme déterminée, elle entre au Noviciat avec sa sœur Claire. Elle fait sa profession en 1945.

Buandière avec Sœur St-Nil, Marie-Anne y reste pendant neuf ans, avant d’assurer la couture au noviciat durant une période de onze ans. Elle est aussi sacristine durant quatre ans. Une grosse corvée pour Marie-Anne est la période de changement de costume. Il y a la confection des robes pour les novices qui font profession et celles des postulantes qui prennent l’habit. Le fait de travailler au jardin et d’aller avec les novices à Tavibois lui permet de prendre l’air et de refaire ses forces.

De 1945 à 1954, Marie-Anne est buandière et boulangère. De 1965 à 1977, elle est aide-économe pour la communauté de Kermaria. De 1977 à 1983, elle s’occupe de la buanderie, au Vieux-Jardin, tout en demeurant à Kermaria. De 1983 à 1984, elle demeure à la communauté Notre-Dame-d’Espérance et bénéficie d’une Année Relais. Marie-Anne est une femme de foi, fidèle à ses rendez-vous quotidiens avec le Seigneur. De retour à Kermaria, elle assume la responsabilité de la buanderie, de l’entretien ménager et des parterres.

Elle éprouve cependant de la difficulté avec un genou, mais elle poursuit son chemin d’humanité dans l’abandon et la sérénité. Ses mains habiles demeurent actives pour la cause missionnaire par le tricot et la couture.

Le vingt-trois novembre 2017, S. Marie-Anne devient de plus en plus souffrante et entre à la communauté Notre-Dame-du-Rosaire pour y recevoir des soins appropriés. Son « oui » à Dieu devient de plus en plus libre parce qu’enraciné dans sa confiance au Christ.

Dans la soirée du 26 décembre, l’heure de la grande Rencontre est venue. Marie-Anne a semé largement et généreusement. Accorde-lui, Père, la Vie en plénitude, puisque c’est Toi, sa moisson d’éternité. Elle avait 99 ans d’âge, dont 72 de Profession religieuse.

Denise Provencher, f.j.

 

 

 

 

 

 

0 comentarios

Enviar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Un peu
d’histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share This