Le talent émerge en temps de pandémie

En relisant la réalité que vivent les Sœurs de la communauté de Danlí, Honduras, en ce temps de pandémie, on peut voir comment chacune d’entre elles met au service les talents que le Seigneur lui a donnés. Elles font des travaux manuels, entre autres du matériel de biosécurité à donner aux infirmières de l’hôpital où travaille une des Sœurs.

 

Poussées à développer nos talents

 

Cela fait plus de quatre mois que nous sommes confinées à Danlí, par cette pandémie qui touche l’humanité entière. Toutes les activités ont été paralysées, les réunions en face à face sont interdites et nous ne savons pas combien de temps cela va durer. Cette situation nous impose un nouveau mode de vie qui nous met au défi et, d’une certaine manière, nous pousse à développer notre créativité et certaines compétences peut-être moins utilisées. Ainsi, dans la communauté, profitant de nos talents manuels et d’autres que nous avons, nous nous sommes consacrées à la broderie de couvertures, de cartes, à la fabrication de sacs avec des chutes de tissu, de savons et de produits de nettoyage pour la maison, etc. en pensant aussi que cela pourrait générer des revenus.

 

Une solidarité matérielle

 

Compte tenu des nouveaux besoins qui découlent de la pandémie au niveau de la biosécurité, nous avons confectionné, des masques, casquettes, et des blouses pour les infirmières de l’hôpital où travaille une des Sœurs. Pour nous, c’est une façon de vivre la solidarité avec les personnes qui sont en première ligne de la lutte contre ce virus et qui risquent leur vie.

 

Projet de formation humaine

 

Avant que cette pandémie n’éclate, nous participions au projet de promotion de la pastorale des femmes dans le diocèse d’El Paraíso. Un petit groupe avait commencé à se former à Danlí qui s’est réuni à plusieurs reprises pour définir des objectifs et planifier quelques activités. L’intention était de répondre au besoin de formation humaine et à celui de créer de petites micro-entreprises de consommation qui pourraient aider les femmes à générer des revenus pour leur foyer : boulangerie, savonnerie, bijouterie, etc… Malheureusement, avec la pandémie, cela reste stagnant. Cependant, le contact avec les femmes qui l’avaient lancé n’a pas été perdu. Les réunions se déroulent par le biais de vidéo-conférences avec Zoom, ce qui leur permet de garder le moral et l’intérêt de suivre le projet.

 

Des espaces pour renforcer la foi

 

Au cours de ces mois, la prière communautaire, l’Eucharistie célébrée par notre évêque ou notre pasteur une fois par semaine dans la communauté, ont été d’une grande aide pour faire face à cette crise qui nous touche. Cette dernière nous met au défi de grandir dans la foi et l’espérance, et de découvrir la présence de Dieu dans des gestes simples de partage, d’attention et d’écoute ; la présence d’un Dieu qui nous accompagne et nous donne la force de continuer sur les nouveaux chemins que nous devons inventer.

 

Communauté de Danlí, Honduras : Maura, Teresa, Veronica et Monica

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Actualités, Evènements
Un commentaire sur “Le talent émerge en temps de pandémie
  1. Caudal Jeannine dit :

    bravo pour votre témoignage….aDELANTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This