Une fête à Vaylats (France) – 20 août 2017 –

Les 19 et 20 août 2017,

se sont déroulées à Vaylats (France)

des journées d’amitié avec les enfants,

les ados,

les adultes et les sœurs.

Sœur Sainte Thérèse, avec ses 99 ans,

nous partage le vécu de ce temps festif.

« Comment raconter une fois encore cette fête traditionnelle que l’on vit depuis des décennies et qui semble se présenter avec toujours le même plan ?

Cependant, si l’on veut être honnête, elle se vit chaque année dans une atmosphère différente : ne serait-ce que par le souci météorologique, temps idéal ? crainte d’une ondée subite qui vient tout déranger au dernier moment ? Eh bien, nous avons bénéficié une fois de plus d’une température clémente, d’un ciel pur d’un bleu intense, de nuits calmes que les enfants sous les tentes ont bien appréciées…

 

 

Cette vingtaine d’enfants

à la halte traditionnelle

animée

par un comédien chrétien,

 

 

aidé de jeunes étudiants – anciens participants de la halte dont ils gardent un si bon souvenir qu’ils veulent en assurer la tradition – nous ont fait la surprise d’une belle veillée offerte aux religieuses, aux gens du village, aux vacanciers.

A cette veillée, l’animation a su donner une saveur spéciale par le choix des chants bien adaptés au thème : « Prendre le temps de… » par la variété de la présentation jusqu’à l’habile participation des enfants impliqués et heureux et même un rapide tour de magie.

 

L’exposition missionnaire assurée par des dames bénévoles généreuses et disponibles, dont on ne peut que reconnaître le goût, l’art, la variété de la présentation, l’accueil des clients aux moments d’affluence comme aux moments de calme où avec les acheteurs fidèles on pouvait librement dialoguer.

 

La messe de clôture où les enfants de la halte ont apporté les nombreux panneaux explicitant leurs recherches, leurs découvertes et ont su, par leur tenue impeccable (même les plus petits), mériter notre admiration.

 

La foule, recueillie à l’ombre des grands arbres où un soleil indiscret venait lentement en déranger quelques-uns, et les prêtres amis entouraient notre jeune évêque. Son homélie sur l’évangile du jour a su allier l’insistance tenace de la Cananéenne à la longue fidélité de la vie religieuse sans oublier les 5 jubilaires, situations différentes, même foi, même confiance.

Est-ce fini ? Non, ensemble, on se rafraîchit au pot de l’amitié et là, nous nous disons : A l’an prochain ! Ce serait dommage de se priver d’une si agréable occasion où chacun exprime le meilleur de lui-même dans une ambiance fraternelle, sereine et apaisante. »

4 Commentaires

  1. Felicitations pour le bel article Sr Thérèse…… je l’ai lu avec intérêt. A bientôt à vaylats.

    Jeannine de Libos

    Réponse
  2. Bravo pour cet article qui retrace bien cette journée. Bonne continuation

    Réponse
  3. Heureuse de vous lire depuis karna. Bravo madre !
    Mt

    Réponse
  4. Merci et Bravo Sœur Thérèse !
    Brigitte CLARET

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit + dix-sept =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This