Déjeuner – Partage

sallePour une 9ième année consécutive, les Associés(ées) aux Filles de Jésus tenaient à St-Stanislas (Québec, Canada), le 28 février 2016, leur repas-partage auquel assistaient plus de 110 personnes dont certains élus municipaux et notre toute nouvelle mairesse de St-Stanislas, Madame Lise Déry.

Le Père Denis-Paul Hamelin, missionnaire d’Afrique, nous a partagé son admiration de ¨La femme dans la société africaine¨. Celle-ci jouit d’une influence très large dans toutes les sphères de la société, même dans les grandes décisions attribuées au chef de famille.Denis Hamelin

Il a aussi précisé que, dans la transformation de l’Afrique, la femme joue un rôle déterminant pour ne pas dire prédominant. De nos jours, certaines femmes percent même en politique locale et nationale. Par conséquent, si nous voulons bien saisir la culture africaine, nous devons obligatoirement changer de lunettes.

Les résultats de cette activité annuelle s’évaluent, d’une part en termes de profits générés et, d’autre part en termes de participation et de sensibilisation du public à la cause des plus démunis. De nouvelles figures s’ajoutent à chaque année, tant parmi les bénévoles que parmi les détenteurs de billets.

salle3Tout ¨coup de pouce¨ est de nature à assurer la pérennité de cet événement tant dans la vente de billets que dans l’organisation des lieux et du menu. Comptant sur l’apport des associés, nous espérons franchir avec brio le cap de la 10ème édition.

AssociéEs aux Filles de Jésus, notre déjeuner-partage s’avère une manière de poursuivre le projet initié par la communauté des Filles de Jésus et de reconnaître l’héritage qu’elles nous ont laissé.

N’est-ce pas aussi DONNER AU SUIVANT, une minime part de notre abondance?

Jean-Paul Rousseau, Associé

1 Commentaire

  1. « Ellos lo reconocieron al partir el pan » Lc 24, 35
    Su testimonio me revela un signo pascual: la fe en un Jesús que transforma el corazón, y por ello permite ampliar la mirada frente al otro, reconocerlo. Reconocer el valor de la mujer y del hombre de hoy, es recuperar el camino que habíamos perdido y que nos tenia desoladas (os) , tristes…

    Gracias por este compartir de la vida, por el legado que llevan a las siguientes generaciones.

    Cuentan con mi oración y cariño.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This