Tisser des liens de communauté

 

Le Chapitre Général de 2010, approfondissant les Actes du Chapitre de 2004, a encouragé chaque Sœur à trouver une nouvelle énergie dans sa mission. Deux Sœurs de la Province Angleterre, Sheelah Clarke et Winifred Crowther, s’y sont mises depuis et viennent même de recevoir un témoignage à cet effet !

 

Explorer une nouvelle manière de vivre la retraite

 

En 2015 Le Methodist Homes Association (l’Association de Foyers Méthodistes) a ouvert un nouveau type de maison de retraite, The Maples, à Peterborough, où l’indépendance et les soins sont étroitement liés. Cette ouverture a eu lieu au même moment où la Province Angleterre commençait à se tourner vers l‘avenir dans la perspective de soigner au mieux les Sœurs âgées.

C’est Sr Winifred Crowther qui a donc ouvert la voie en acceptant une place dans la résidence, suivie peu après par Sr Sheelah Clarke. La façon dont elles ont vécu leur mission depuis est illustrée par ce témoignage d’un co-résident, Robert Mason, qui a participé à l’accueil d’un groupe du Conseil de Congrégation en octobre 2018.

 

Vivre un style de vie relationnel

 

Robert nous raconte :

 

“Avant de venir aux Maples, j’avais eu très peu de contact avec des Sœurs catholiques et je n’étais pas certain de la manière dont se passerait la vie avec elles. C’était bien de voir qu’elles ne portaient pas d’habit et que les deux dames s’habillaient d’une manière qui mettait tout le monde à l’aise, elles et les autres.

Apprendre à les connaître en tant que voisines a été un plaisir. Tout en partageant des antécédents similaires, chacune des deux dames a su garder sa propre personnalité. Elles parlent doucement et s’intéressent vraiment à la vie des résidents – sans être curieuses !

Les Sœurs ne s’assoient pas toujours ensemble, par exemple au déjeuner, et font tout leur possible pour tenir compagnie à toute la gamme des résidents. Elles ont un sens de l’humour charmant et doux qui est apprécié de tous. Il est évident qu’elles ont vécu une grande variété d’expériences, lesquelles ont contribué à faire d’elles des personnes bienveillantes et concernées.

Il est très intéressant de les écouter parler de leurs familles et des expériences qu’elles ont vécues au cours de leurs vies. Elles ne s’imposent jamais aux autres. Elles n’imposent pas non plus leurs points de vue, mais impressionnent les gens plutôt par la façon dont elles se comportent et démontrent leur foi dans la vie de tous les jours.

Sœur Winifred est un membre précieux de notre comité de résidents et offre une ” oreille attentive ” à toutes les personnes de la maison. Sœur Sheelah est également à l’écoute et visite régulièrement l’hôpital local et l’unité de soins palliatifs pour soutenir les patients et leurs familles.

C’est un privilège de connaître ces deux femmes sans prétention et gentilles. Les résidents des Maples ont beaucoup de chance de pouvoir bénéficier de ce que ces deux dames spéciales apportent à leur vie “.

 

Mettre les Actes du Chapitre en action

 

Neuf ans après le Chapitre Général de 2010, les Sœurs Winifred et Sheelah continuent à :

 

oser aller à la rencontre de l’autre”

“une rencontre qui nous entraîne au-delà des apparences,

 des préjugés, des fragilités humaines

 pour laisser surgir le meilleur de soi et des autres.”

                                                                                                          Actes du Chapitre 2010 p. 11

 

                                                                                                           Srs Winifred Crowther and Sheelah Clarke dj

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Actualités, Témoignages
Share This