Une Semaine Sainte vécue dans la communion

Trois communautés de Filles de Jésus nous partagent comment elles ont vécu la Semaine Sainte en cette période où nous ne pouvons pas célébrer dans nos églises.

Vivre la semaine sainte malgré les difficultés des temps actuels

 

En Afrique comme ailleurs « Rester chez soi » nous a appris à être plus proches et plus présentes dans le Seigneur avec la réalité d’aujourd’hui.

Avec la majorité des chrétiens isolés chez eux, nous nous sommes soutenues en communauté et en famille dans la prière et la communion fraternelle à travers l’eucharistie virtuelle, le service mutuel.

Ce fléau qui ravage le monde nous fait revivre encore et encore la passion du Christ aujourd’hui. Il nous pousse à nous interroger et à revoir notre vie : nos suffisances, notre supériorité, notre orgueil. Mais également en cheminant avec le Christ d’Emmaüs nous arrivons à déchiffrer les signes de sa Résurrection : solidarité mondiale, talents mis en commun, créativité de toute sorte, joie de vivre maintenue, sourires et regards parlants entre nous, messages encourageants… En tant que Filles de Jésus, les moyens modernes de communication sont une vraie bénédiction pour nous aider à intensifier notre proximité, notre communion avec « ce monde que Dieu aime », l’Eglise universelle et nos Sœurs en Congrégation.

Avec le Pape François nous essayons de vivre « la contagion » de l’espérance.

 

Srs Estelle Koffi et Patricia Pellerin fj

 

Dimanche des Rameaux sans procession

 

Cette année, pas d’enfants excités sur le parvis devant l’église paroissiale, pas d’âne récalcitrant qui, le moment de la procession arrivé, refuse de bouger. Non, me voilà devant mon ordinateur à suivre la Messe de Rome avec le Pape François et le minimum stricte de fidèles dans une immense basilique vide. Le cameraman fait de son mieux pour mettre en valeur la beauté de la scène, mais c’est plutôt l’intimité des images de près qui me frappe – le Pape François qui a besoin d’un bras pour monter les marches de l’autel et qui montre une mine fatiguée. Sans foule, tout parle déjà de l’abandon.

Mais, il pourrait que cette notion de « l’abandon » ait quelque chose à me dire dans la situation actuelle. Ça pourrait être faire le choix de m’abandonner :

  • Dans l’immédiat, en acceptant l’invitation de notre curé Guillaume, d’apprendre à accueillir « l’aujourd’hui », tel qu’il se présente tout en gardant un cap.
  • Dans la durée, en continuant à accepte l’invitation du Pape François à dire oui à l’Amour sans « si » et sans « mais ».

 

Sr Rhona, fj, Paris, France

 

Des célébrations en Communauté

 

Ici, à la communauté de magenta à Rennes, le jardin déjà fleuri à cette époque nous a permis de réaliser une très belle célébration des Rameaux au milieu des fleurs, en harmonie avec la nature.

Effectivement, nous nous sommes retrouvées dans ce jardin, où l’équipe de préparation avait réalisé un visuel : une icône du Christ, posée sur une belle table. Après la lecture de l’Évangile, nous sommes allées en procession jusqu’à notre petite chapelle où nous avons pu continuer la célébration.

Nous avons eu la joie et le privilège aussi d’avoir une célébration de la vigile pascale en communauté, avec la possibilité de communier. Au début de ce temps de prière, nous avons allumé un cierge qui symbolisait le cierge pascal. Puis au cours de la célébration, neuf petits lampions on était allumés par l’une d’entre nous, lampions qui représentaient chacune de la communauté. Ce temps de prière a été ponctué par des chants accompagnés à la guitare par Sœur Agnès. À la fin de la célébration, Sœur Anne, notre provinciale présente à notre communauté, a remis à chacune une carte avec une belle prière. Je vous en partage un extrait «au petit matin, le jour se lève (…). Déjà au tombeau il n’y a plus rien à voir. La mort n’a pu retenir dans ses filets la beauté de l’homme, la beauté de Dieu (…). Le Vivant ne peut être saisi. Aucun vivant ne peut être saisi. Libre il se dresse. Libre il appelle. Ce que l’on voit, c’est la Bonne Nouvelle qui parcourt la terre comme un feu »

 

Sr Agnès, fj, Rennes, France

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × cinq =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This