Une deuxième Pâques confinée

 

 

Sr Mary Clare, en communauté à Westgate, en Angleterre, raconte comment elle a trouvé le Seigneur Ressuscité près de sa maison au bord de la mer.

 

Westgate-on-Sea se réveille

 

Wooden cross draped with white cloth in the garden of the Anglican church

Un an après le premier confinement de 2020, le Royaume-Uni se réveille à nouveau ! En avril dernier, j’avais fait ma propre procession de témoignage du Vendredi saint toute seule, pour chercher des signes d’espoir. À ma grande surprise, je les avais trouvés dans la vitrine d’un magasin. Cette année, c’était encore différent. Je me suis mise en route en pensant que les gens auraient succombé à la pandémie.

 

À ma grande surprise, la paroisse locale anglicane avait trouvé une grande croix en bois cachée dans ses locaux. Les paroissiens l’ont nettoyée et installée à l’extérieur dans le jardin pour qu’elle soit vue par tous ceux qui passaient par là en allant à la pharmacie et au bureau de poste.

 

Revêtez le vêtement de la vie nouvelle

 

Quelques dames retraitées du quartier avaient tricoté des bonnets de Pâques pour les boîtes aux lettres – elles ont ajouté de la couleur et de la gaieté dans les rues, même si le vent de la mer les a un peu secoués. Les bonnets de Pâques font partie de la tradition chrétienne qui consiste à porter quelque chose de nouveau à Pâques, pour être en harmonie avec le renouvellement de l’année ainsi qu’avec les promesses de renouvellement spirituel et de rédemption.

 

 

 

« Si je vois par moi-même »

 

Bien que j’avais trouvé quelques signes d’espoir, j’étais encore un peu comme saint Thomas dans l’Évangile de saint Jean – j’avais besoin de voir par moi-même…

 

parish priest delivering his Easter homily

L’homélie que j’ai entendu le dimanche de Pâques lors de la messe télévisée d’Ilford m’a incité à sortir et à chercher à nouveau le Christ Ressuscité. Le curé nous a laissé avec une question : « Où est votre Galilée? ». Saint Marc, dans son Evangile, nous raconte que l’ange a dit à ceux qui sont arrivés au tombeau tôt le dimanche matin, qu’ils trouveraient Jésus en Galilée.

 

Le père André nous a demandé de réfléchir à l’endroit où se trouverait notre Galilée une fois le confinement levé. Qui aimerions-nous y rencontrer ? Si nous voulions que ce soit ceux qui nous feraient nous sentir le plus vivants après des semaines passées à la maison, alors c’est chez ces amis que nous rencontrerions le Seigneur Ressuscité !

 

« Il vous précède en Galilée »

 

a banner attached to a bench welcoming people backAvec ces mots qui résonnaient dans mon esprit, je suis partie le long de la promenade pour trouver le Seigneur Ressuscité. Là, j’ai rencontré deux hommes retraités qui fabriquaient une rampe vers l’abri de plage. Ils faisaient cela pour rendre le toit du refuge accessible aux visiteurs à Westgate et pour leur donner l’occasion d’apprécier la mer au soleil.

 

view of interior of shelter covered in paintings

Les hommes m’ont dit que la Mairie avait payé le matériel, mais qu’ils offraient leurs services gratuitement. Ils ont également estimé que l’abri avait l’air morne et avait besoin d’un peu d’amour. Ils ont donc fourni des bouts de bois pour que les gens, jeunes et vieux, puissent les emporter chez eux. L’idée était de les décorer chez soi, puis de les rapporter pour que les hommes montent les chefs-d’œuvre ainsi obtenus. En conséquence, le refuge est désormais un lieu accueillant, rempli de peintures colorées de couchers de soleil, d’œuvres d’art abstraites ou de simples gribouillages.

 

J’ai été frappée par une œuvre qui nous encourageait à construire une arc-de-bonté en accomplissant un Act de Random Kindness (un acte de bonté aléatoire) tous les jours.

 

 

 

 

Près du refuge se trouve un café qui propose des boissons et de la nourriture à emporter. Pendant les mois d’hiver, il n’y avait nulle part où s’asseoir, alors les deux hommes ont fabriqué des sièges en lattes pour le mur à côté. Les gens n’ont plus à s’asseoir sur la pierre froide et comme les lattes sont espacées de 2 mètres, ils peuvent encore respecter la distance sociale.


 

En regardant de nouveau dans l’abri, j’ai vu que les deux hommes voulaient faire un chemin adapté aux fauteuils roulants à travers l’herbe du côté de la route jusqu’à la rampe. Cela va coûter 800 livres sterling. Ils avaient déjà 250 livres sterling en main mais demandaient des dons pour combler la différence. Comme la Province anglaise avait reçu un legs très généreux à des fins caritatives, j’ai pensé que c’était un projet auquel nous pouvions faire un don.

 

« Nous avons vu le Seigneur »

 

Je me suis demandé ce que je pourrais ajouter à la galerie d’art du refuge et la vidéo de Sr Margaret Devine, « Chambre avec vue », de l’année dernière, m’est venue à l’esprit. Ses réflexions sur l’expérience de l’enfermement, ainsi que les photos qui les accompagnent, seront adaptées et plastifiées pour les rendre « résistantes à la mer ».

 

 

 

 

En rentrant chez moi, j’ai rencontré un couple qui poussait son fils de 19 ans, lourdement handicapé, dans un fauteuil roulant spécial. Ils viennent souvent à Westgate, car en été, il y a un fauteuil roulant spécial qui permet aux personnes handicapées d’entrer dans la mer. Emergé dans la mer, il devient une personne différente. J’ai transmis la bonne nouvelle du chemin à travers l’herbe. Cela leur a remonté le moral et leur a donné quelque chose à attendre avec impatience la prochaine fois qu’ils viendront.

 

Alleluia! Alleluia! Alleluia!

 

Pour ma part, j’avais rencontré le Seigneur au cours d’une simple promenade de dix minutes le long du bord de mer et je sentais qu’il y avait un signe d’espoir.

 

Alleluia! – Le Seigneur est Ressuscité!

 

 

Sr Mary Clare Mason fj

Westgate-on-Sea, Angleterre

 

 

 

 

1 Commentaire

  1. Dear Mary Clare,

    Thank you so much for your beautiful article. I was truly touched by the question « Où est votre Galilée? »… it will certainly make me reflect on a deeper level. Merci beaucoup!

    Jeanne

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + 7 =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This