Une course de marathon pour le Jubilé au Cameroun

Alors que s’achève l’année des 70 ans de présence en Afrique, Sœur Marie Thérèse Catusse fj, en mission en Côte d’Ivoire, nous partage quelques nouvelles de la mobilisation pour la fête de clôture au Cameroun.

A quelques jours de la clôture du jubilé de l’arrivée au Cameroun il y a 70 ans des premières Filles de Jésus, quelques nouvelles de la préparation de cet événement arrivent …une vraie course de fond pour certains et un marathon pour d’autres.

La course de fond …

Une course de fond pour la commission d’organisation pilotée par Sœur Chrescence Belaya, la Provinciale. Sœurs, laïcs Associé-es, et amis, sont à pied d’œuvre depuis des mois pour organiser le pèlerinage et la clôture à Ngaoundéré : logistique, transport, hébergement, nourriture, animation, rencontres, spiritualité …

En effet du 9 au 14 décembre un pèlerinage sur les pas des premières missionnaires Filles de Jésus au Cameroun partira de Yaoundé et conduira les participants sur deux routes différentes, celle du Mayo-Banyo et celle de la Haute Sanaga,  pour se retrouver à Meiganga. Finalement, les pèlerins rejoindront N’Gaoundéré pour y découvrir le village du soixante-dixième anniversaire et vivre d’autres découvertes.

Et le marathon

Le 17 décembre à la cathédrale de Ngaoundéré, une messe d’Action de grâce clôturera le jubilé. Au cours de cette célébration, Sœur Germaine Aoulassa, camerounaise,  s’engagera définitivement à la suite du Christ dans la Congrégation.

Un marathon entrepris à Ngaoundéré, depuis le 5 novembre, où Sœurs, laïcs Associé-es et postulantes,  vont de dimanche en dimanche dans toutes les paroisses de la ville de Ngaoundéré ainsi qu’à Karna Mbé pour sensibiliser le plus possible de chrétiens à ce grand événement. C’est aussi une occasion de faire connaître les associés, d’éveiller à la vocation à la vie religieuse  (appel à prendre la relève pour l’avenir) et d’inviter à prendre contact pour les personnes intéressées.

Rendons grâce

La même bonne nouvelle retentit ainsi de paroisse en paroisse:

  • l’action de grâce pour la vie donnée de nos devancières arrivées en 1953 qui a porté fruit au Cameroun et au-delà.
  • l’action de grâce pour cette vie qui continue de germer !

Il fait bon être Fille de Jésus, il fait bon être Associé-e Fille de Jésus.

Soyons toutes et tous au rendez-vous de l’action de grâce par la présence ou la prière !

Sr Marie Thérèse Catusse fj,

Côte d’Ivoire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + huit =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This