Un premier mai…. « Rêve ou réalité, »

Un matin de juin 2013, la communauté de Sainte Anne d’Auray, en visite en Belgique, rencontre, avec nous, sur la place de Tournai, notre évêque, Monseigneur Harpigny. Après un bref échange :

« Pourquoi ne viendriez-vous pas présider une fête de Saint Joseph à Kermaria ? »

Sans hésiter il répond « Pourquoi pas, si l’on m’y invite ? »

Et l’idée fait son chemin, dans la tête de nos responsables mais aussi, chose surprenante, dans la tête de notre évêque.

Surprise, lorsqu’un jour de novembre 2013 il nous annonce, avec un large sourire : Communauté de Tournai

« J’ai dit oui…j’irai à Kermaria le premier mai ! »

Nous voilà toutes retournées. Partir à sept cents kilomètres pour une seule journée….et puis, notre évêque, nous le connaissons si peu. Il vaudrait mieux prendre du temps, en communauté, pour le rencontrer gratuitement, autour d’une bonne table. Ce qui fut fait dès le mois de février.

Petit à petit, le projet prend corps et nous voilà déjà en route pour Kermaria. Quelle aventure ! Il faut réorganiser les agendas, préparer le voyage, prévoir l’accueil et l’aménagement du séjour en lien avec Sœur Odette, vice provinciale de Kermaria.

Le soir du 30 avril, la communauté, première au rendez-vous, est sur pied de guerre. Lorsque nous réalisons que Monseigneur a posé le pied à la Maison Mère, accompagné de son sympathique chauffeur, ce fut un moment de joie. Tout au long la visite des lieux, guidée par Odette, notre évêque exprimera son étonnement face à l’aménagement des espaces de Célébrants 1er maivie, des chapelles, des jardins, des cimetières…

C’est aussi l’occasion de rencontrer les sœurs, d’engager la conversation, de s’intéresser au fonctionnement et à l’animation de la maison.

Après la visite, il est grand temps de s’associer aux vêpres de la communauté et de se retrouver à St Matthieu pour un souper bien mérité. Un repas partagé avec humour et simplicité clôturait notre journée.

Jeudi 1er mai, eucharistie, repas avec le Conseil Provincial, procession qui démarre sous une pluie digne de la Belgique, vêpres solennelles…Cté Belgique 1er mai

« Un sans-faute » comme dira Sr Anne Marie Monneraye. Notre évêque entre parfaitement dans la liturgie préparée avec soin par l’équipe de service. Ses homélies sont appréciées de tous.

Pour nous, communauté de Tournai, c’est une joie profonde que de célébrer l’eucharistie à Kermaria, autour de Mgr Harpigny, symbole du lien étroit qui depuis toujours existe entre la mission de la congrégation et la Copie de groupe Belgique mod(2)vie de l’Eglise diocésaine. Depuis plus de cent ans, nous ramons ensemble dans le même bateau pour que l’Humanité de Jésus colore davantage notre terre en perte de sens. En cours d’après-midi toutes les sœurs, qui ont œuvré en Belgique sont invitées à partager une collation avec l’évêque, occasion unique pour prendre la photo de famille et immortaliser ce moment « historique ».

 A l'exposition Archives  Au terme de cette journée, empreinte d’émotion, nous rejoignons l’espace consacré à l’exposition faisant mémoire de l’action des Filles de Jésus durant la première guerre mondiale. Toute la petite troupe « belge » examine avec attention les documents et objets rassemblés… mais la fatigue se fait sentir. Ce sera bientôt la fin d’un rêve devenu réalité.

Le lendemain, au petit déjeuner, ce sont les « au-revoir » et les « mercis ». Chacun reprend la route, la tête remplie d’images et de souvenirs, transformé par les rencontres conviviales, la chaleur des partages et de la fraternité. Pour notre communauté, événement unique dont on parle encore aujourd’hui avec ferveur dans les couloirs de l’évêché de Tournai.

« A Kermaria…..on y retournera. »

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − quatorze =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This