SESSION « Bienvenue » à Lisieux

Michelle et Marie-Noëlle,

de retour de Haïti et du Chili,

ont participé à Lisieux du 16 au 21 novembre 2015

à la session annuelle organisée par le Service national

de la Mission Universelle de l’Église de France.

Session Bieuvenue Lisieux

Nous étions 24 participants arrivant des quatre coins de la planète : Afrique, Amérique latine, Antilles, Irak, Russie. Beaucoup ont vécu de nombreuses années dans ces régions lointaines et bien différentes de la France à beaucoup de points de vue.

Les trois objectifs que s’était fixé le Service de la Mission universelle étaient :

  • partager la richesse des différentes expériences,
  • découvrir ensemble l’évolution de la société française, les changements dans l’Église de France,
  • aider les rentrants à découvrir leur place dans l’Église.

Plusieurs intervenants nous ont brossé à grands traits le ou plutôt les visages de l’Église en France. Ont été surtout abordés :

  • un recul de l’appartenance au catholicisme qui ne se mesure plus à la pratique (4, 5 % seulement pratiquent régulièrement)
  • une distanciation par rapport aux formulations classiques de la foi
  • le déclin des ordinations…
    Cependant des bourgeons naissants nous incitent à l’espérance :
  • une hausse du catéchuménat chez les jeunes
  • une hausse des effectifs dans les associations humanitaires, dans les mouvements scouts, les aumôneries d’étudiants…

Un autre sujet concernait les mutations socio-politiques et économiques dans la France actuelle :

  • Notre démocratie est à bout de souffle, mais une autre forme de vie politique commence à émerger.
  • Le manque de tradition du dialogue social n’aide pas à résoudre les conflits.
  • Les normes éthiques évoluent…

Puisque nous sommes dans l’année jubilaire de la Miséricorde nous avons eu un exposé sur le pardon à partir d’une vidéo réalisée au Rwanda.

Enfin une réflexion nous a été proposée : la place des missionnaires de retour dans leur Église en France.

  • Nous avons à témoigner de l’universalité de l’Église, de l’évangile vécu dans d’autres cultures.
  • Nous avons vécu des expériences diverses qui peuvent et doivent enrichir nos engagements ici.
  • Nous avons à regarder, à écouter, à nous abstenir de juger.
  • Nous devons trouver des lieux, des périphéries où nous engager comme serviteurs et servantes de l’Evangile.

Des trois objectifs fixés, seul le second nous a paru atteint. Une pédagogie plus participative aurait sans doute provoqué un partage plus bénéfique de nos diverses expériences et une recherche commune concernant notre insertion.

Si des échanges informels étaient intéressants, ils se sont faits un peu au hasard des rencontres, mais sont restés marginaux dans cette session plus axée sur une information donnée par des intervenants extérieurs (compétents et appréciés) que sur les apports du groupe.

Michelle Paul et Marie-Noëlle Christien fj.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This