Séjour d’une bénévole à Kermaria

Sylviane Le Goff,

associée aux Filles de Jésus,

réside à Ploërmel avec René, son mari.

Après avoir passé 36 années dans l’enseignement primaire,

elle est aujourd’hui en retraite.

Cet été, ayant passé 10 jours comme bénévole à Kermaria,

elle nous partage son vécu.

 

         « Je connais la congrégation depuis toujours car j’avais une grand-tante religieuse : Sœur Zacharie (Germaine Morio) et j’allais en vacances dans sa communauté à Saint-Brieuc-de-Mauron. Ensuite, j’ai fait mes études secondaires au juvénat Marie-Immaculée de 1962 à 1969. J’ai également enseigné avec des Filles de Jésus à l’école Saint Joseph, à Ploërmel.

         Jusqu’à présent, après le 15 août, nous avions la garde de nos petits- enfants. Ils sont devenus grands et autonomes et j’avais du temps libre. Comme René et moi, nous avons bien profité de nos vacances (de mai à la mi-août), il m’a paru normal de prendre un peu de temps pour me mettre au service des autres.

         Comme je fais partie des associés de la congrégation dans l’équipe de Ploërmel, j’ai demandé à Sœur Simone si je pouvais me rendre utile à Kermaria. Elle m’a mise en relation avec Sœur Marie-Thérèse et j’ai débarqué le jeudi 16 août à 9 heures, à l’accueil. Sœur Lysiane m’a accompagnée jusqu’à ma chambre puis m’a présentée à Sœur Bernadette, à la cafétéria. Pendant trois jours, mon « coach » Bernadette m’a fait découvrir toutes les petites choses à mettre en place pour les différents repas de la journée. Au début, j’étais un peu tendue car tout était nouveau pour moi. Sœur Bernadette m’a expliqué le travail avec bienveillance et nous avons vite sympathisé. Le dimanche, j’étais seule aux manettes mais bien accompagnée par l’amabilité des Sœurs. Je ne me suis pas perdue dans le dédale qui conduit à la cave.

        

Pendant ce séjour, j’ai découvert la vie en communauté, avec des horaires précis, des temps de travail, de prières, d’ouverture au monde par la lecture des journaux et le journal télévisé, des temps de rencontre en me promenant dans le parc, en rendant visite aux Sœurs que je connaissais. J’ai eu la joie de revoir des religieuses qui ont été mes professeurs et à qui je dois beaucoup. J’ai également vécu des moments de solitude fructueuse, propice à la méditation et à la lecture. Je suis rentrée chez moi, heureuse de retrouver mon mari. Si ma santé me le permet, je ferai volontiers un autre séjour en 2019. »

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Evènements, Vie des associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This