S. Céline Poirier, f.j. (Marie Ludger du Sacré-Coeur), 1931-2016


CélinePoirier (Marie Ludger du Sacré-Cœur), décédée le 8 novembre 2016.

            celine-poirierNée à Dalhousie, Nouveau-Brunswick, le 12 avril 1931, Céline a vécu dans une famille élargie où on ne faisait pas de différence entre frère et demi-frères ou sœurs et demi-sœurs.   A l’âge de 16 ans, elle entre au noviciat de Trois-Rivières et devient Fille de Jésus en 1949.

            Céline a passé presque 50 années de sa vie religieuse active en dehors de la Province de Moncton. Pendant onze ans, elle a vécu dans la Province de Québec, où elle était enseignante au Cours commercial et surveillante des pensionnaires d’abord au Cap-de-la-Madeleine pendant quatre ans, puis à New Carlisle pendant sept ans. En 1960, elle part en mission au Honduras où elle assure encore le double service d’enseignante et de surveillante des pensionnaires pendant cinq ans au Collège Santa Maria Goretti, Choluteca. Ensuite, toujours à Choluteca, elle s’engage dans la pastorale des jeunes en plus de sa classe pendant dix autres années.

            En 1975, elle entre dans le service d’administration d’abord comme responsable de secteur au Honduras pendant un an, puis comme Supérieure provinciale de la Province Amérique latine/Antilles de 1976 à 1982. Son mandat terminé, Céline poursuit son travail missionnaire en Colombie jusqu’en 1990 alors qu’elle est nommée Supérieure provinciale de la Province des Antilles, service qu’elle assure jusqu’en 1997. Céline accepte ensuite le service de secrétaire de la Conférence des religieux(ses) des Antilles, en Jamaïque. En 2003, elle revient définitivement dans la Province de Moncton, se donnant une année de réadaptation et de ressourcement avant de s’engager dans des activités bénévoles.

            En 2006, à la demande de la Province Amérique latine, Céline part de nouveau au Honduras pour travailler aux archives du diocèse. Elle s’implique aussi dans la préparation du cinquantième anniversaire de présence des sœurs dans ce pays. Au printemps 2007 elle rentre au Canada pour raison de santé et reçoit des traitements de chimiothérapie et de radiation qui semblaient avoir enrayé complètement le cancer.  Elle s’engage alors dans un travail de pastorale et de secrétariat dans la paroisse de Dalhousie. Arrivée à Riverview en 2014, elle est nommée secrétaire de la Vice-Province de Moncton.

            En février 2016, elle doit reprendre sa lutte contre le cancer, une lutte courageuse et sereine qu’elle mène jusqu’au bout. Le 8 novembre, vers les 2h00 de l’après-midi, elle partait vers le Père. Elle avait 85 ans dont 67 de vie religieuse. Céline était une personne agréable, généreuse, très active et toute donnée au service de la mission qui lui était confiée. Elle était douée pour le travail de secrétariat, la préparation de la prière et des célébrations.

            Tout en étant une personne sérieuse, elle savait comment se détendre. Elle aimait les rencontres amicales, la nature, la musique, les jeux de cartes, les parties de hockey à la télévision, la marche en plein air et les moments de silence et de solitude. Si elle pouvait nous dire quelque chose aujourd’hui, elle nous laisserait sans doute un message de confiance, ayant elle-même fait l’expérience que le Seigneur donne toujours ce dont on a besoin à chaque instant pour faire face à ce qui se présente. Que Dieu qu’elle a aimé et servi tout au long de sa vie l’accueille maintenant dans sa paix et sa joie.    

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs
Share This