Reconnaître le visage de Jésus en toute personne


Mr Mathieu N’Da, paroissien et ami de la communauté des Filles de Jésus de Brobo en Côte d’Ivoire, nous fait retrouver l’association « Mère de Miséricorde » qui est une structure créée par la Congrégation pour:

  • aider à la reconnaissance de la dignité de tout être humain
    Communauté 2013-2014

    Communauté de Brobo

     

  • permettre à l’enfant handicapé de progresser
  • soutenir la famille de l’enfant

 

Accepter la différence pour mieux rétablir la dignité d’enfant de Dieu.

A Brobo Le 03 décembre 2013, fut la Journée mondiale de la personne vivant un handicap.

Avons-nous eu une pensée, ou une prière à leur égard ?

J’oubliais: avant de penser ou de célébrer quelqu’un, il faudrait reconnaître son existence.

Et les personnes vivant avec un handicap sont reconnues lorsqu’elles sont acceptées dans leur différence et rétablies dans leur dignité d’ ENFANT DE DIEU.

 

Main dans la main pour célébrer ce jour

Les Filles de JESUS à Brobo en Côte d’Ivoire, ont compris l’accueil de la différence. Par la création d’un centreTransport « Mère de Miséricorde », elles offrent aux enfants et jeunes vivant avec un handicap, la possibilité de s’instruire, de se familiariser aux réalités de la vie quotidienne et surtout de développer leurs potentiels.

Le 01 décembre 2013 , elles ont organisé une sortie sur la paroisse Saint Jean Baptiste d’Ahoungnansou (un quartier de la ville de Bouaké, à 25 km de Brobo) ; où les enfants et les sœurs s’unissent à la communauté chrétienne pour célébrer l’eucharistie. Et cela avec le soutien de l’Organisation des Nations Unies en Côte d’Ivoire.

Le Père François KANGA, Curé de ladite Paroisse, nous rappelle que, les personnes vivant avec un handicap sont créés à la ressemblance de Dieu donc Fils bien-aimé de DIEU.

Tableau d'accueil du centre

Tableau d’accueil du centre

 

« Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez »

Après la messe, grande fut notre surprise !

Les sœurs Pauline NKOY, Madeleine MENIER, Estelle KOFFI et tous les autres animateurs du centre, selon leur domaine d’intervention ont aidé les sourds muets à chanter, à parler, à lire, Bref à montrer leur savoir-faire.

C’était formidable ! Que le nom du Seigneur soit béni !

C’est par un repas fraternel que s’est achevée cette journée chargée de symboles.

Un symbole que nous retenons : le Seigneur se manifeste en la personne vivant un handicap.

Que DIEU par MARIE, Mère de Miséricorde soutienne toujours ce Centre, à travers les œuvres de la communauté Filles de JESUS, pour que tous puissent reconnaître en ces personnes le visage de JESUS.

 

Mathieu N'DA

Mathieu N’DA

Mr Mathieu N’Da (un paroissien et ami de la communauté)

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + 10 =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This