Noël, pour la joie des enfants

 

Sœur Estelle Koffi, Fille de Jésus et responsable du Centre Mère de Miséricorde à Brobo en Côte d’Ivoire, nous partage comment les enfants vivant avec un handicap ont fêté Noël.

 

Comme de coutume à Brobo, la célébration de Noël est toujours spéciale chez nos amis à Mère de Miséricorde. Dieu descend dans nos fragilités humaines, partage sa joie avec les plus démunis, rejetés par notre société. Il nous interpelle une fois de plus sur le regard que nous portons sur notre prochain et les marginalisés.

 

 

Accueillir cette Bonne Nouvelle

C’est pourquoi Noël est un évènement incontournable pour les enfants, surtout les enfants de Mère de Miséricorde. La fête a commencé par la mini- veillée à la découverte de la naissance du Christ et de la manière dont nous accueillons cette Bonne Nouvelle qui vient de Dieu. Cette veillée s’est terminée  par des chants et des danses très animés autour du sapin !

 

 

Un Père Noël Akan

Le lendemain, les enfants, infatigables, ont de nouveau exécuté des chants et des danses, pour accueillir l’arrivée du Père Noël. 

 

 

Cette année, surprise! Le Père Noël s’est présenté en roi Akan, vêtu de sa tenue traditionnelle. Les Akans sont l’ethnie majoritaire de cette région de Côte d’Ivoire où se situe Brobo. Ce Père Noël, roi Akan, symbolisait   la culture. Il montrait un roi qui vient à la rencontre de ses petits camarades dans leur modeste et parfois difficile condition de vie. Il venait leur donner un peu de joie à travers ses cadeaux. 

 

 

De la joie sur les visages

 

 

 Jésus, « Notre grand roi, l’Emmanuel, roi sans palais, roi sans armée », nous entraîne dans son humilité et nous donne d’aimer les plus petits, les plus blessés, de nos frères et sœurs et de lire la joie sur leur visage.

 

 

 

Sr Estelle Koffi fj

Brobo, Côte d’Ivoire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This