La mission jusqu’au bout – une opportunité inattendue

Que-est ce que ça signifie « la mission », quand on est une religieuse âgée ? Sr Teresa McMenamin fj, du District Angleterre, nous raconte comment la communauté d’Exbury à Westgate-on-Sea a saisi une opportunité inattendue pour la vivre pleinement.

La mission quand on est âgé

Lorsque nous sommes de jeunes religieuses, nous savons ce que signifie avoir une mission. Nous la remplissons au mieux de nos capacités avec foi, espoir et amour, aux côtés des autres autour de nous.

Les années intermédiaires, avec leurs implications et responsabilités croissantes, mûrissent et approfondissent notre engagement, mais qu’en est-il lorsque qu’on a été « à la retraite » depuis un moment et que la fragilité s’installe ? La mission existe-t-elle encore ? Si oui, comment l’appréhender?

 Peut-être qu’une partie de notre croissance dans la foi, la confiance et l’amour réside dans le fait que nous ne la voyons pas, même si d’autres la voient et en témoignent avec admiration et reconnaissance ! Nous ne la voyons pas, mais en même temps nous continuons à avoir confiance en notre mission baptismale originelle.  

Une opportunité insolite

Tout récemment, notre petite communauté de trois Sœurs, dont la moyenne d’âge est de 89 ans, a eu l’occasion de « voir », par le biais d’une ouverture insolite.

Notre paroisse, la Sainte Famille, a lancé un appel pour loger les jeunes leaders du ‘Scripture Union’ (l’Union des Ecritures) qui s’apprêtaient à se réunir dans la région pour animer le Club de Vacances de la Baie de Minnis pour les enfants et les jeunes. Cet appel a résonné en nous car notre Province, devenue District, maintenant a toujours eu une dimension œcuménique. De plus, nous avons de la place dans notre grande maison depuis que deux Sœurs de la communauté ont intégré une maison de retraite.

                           

Nous avons parlé de l’appel au cours d’un déjeuner et avons convenu d’offrir deux places. Il n’y avait pas de grandes exigences – juste un lit, des installations sanitaires et accepter que les leaders rentrent tard après avoir pris leur repas du soir ensemble. Cela risquait de perturber notre vie tranquille un peu, mais les choses se sont arrangées et nous avons accueilli des filles merveilleuses, deux sœurs de Bristol.  On aurait pu croire qu’elles avaient été formées au grand silence au noviciat lorsqu’elles rentraient tard le soir !

La ‘Scripture Union

La ‘Scripture Union’ est une organisation internationale, interconfessionnelle et évangélique, qui travaille en partenariat avec d’autres Eglises à travers le monde. Elle a comme mission d’introduire activement les enfants et les jeunes à Jésus par le biais de la Bible et de la prière. L’organisation a été fondée à Londres en 1864 par Josiah Spiers, et était à l’origine pour les enfants pauvres et sans instruction.

Quand on dit « activement« , c’est pour de vrai. Des bénévoles de différentes régions du pays consacrent leur temps et leurs compétences pendant une ou deux semaines par an à des groupes de jeunes de 5 à 18 ans. L’idée est de créer une ambiance positive de vacances et de convivialité, à travers l’apprentissage, le partage, et les jeux, le tout animé par des bénévoles. Les groupes, selon leur tranche d’âge, étaient basés dans différentes salles paroissiales de la région. Chaque groupe d’âge portait un nom, par exemple « Les Fretins » pour les 0-5 ans, ou «Les Brindilles » pour les 5-7 ans, etc.

Un lien instantané

Nos deux filles sont arrivées le samedi 22 juillet. Elles nous ont dit qu’elles étaient heureuses d’être accueillies dans un « couvent » et qu’elles se sentaient immédiatement chez elles ! Nous nous sommes assises ensemble et on a discuté de leur engagement dans le mouvement. De leur côté, elles étaient intéressées par notre mode de vie et par la manière dont nous avions été attirées par la vie religieuse.

Derrière de gauche à droite : Sr Teresa McMenamin, les deux bénévoles

Devant de gauche à droite : Srs Marion Staff et Pauline Dinan

Dès le premier moment un lien s’est créé entre nous. Elles sont restées avec nous pendant deux semaines et leur présence amicale nous a apporté joie et inspiration. Pour nous, c’était l’occasion de continuer à croire en notre consécration en tant que Filles de Jésus et de partager, d’une certaine manière, avec d’autres autour de nous, l’appel de la Bonne Nouvelle que Jésus nous apporte … et ceci jusqu’à la fin de nos jours.

Sr Teresa McMenamin j

Communauté Exbury

Westgate-on-Sea, Angleterre

5 Commentaires

  1. Merci pour ce beau partage.

    Oui, vraiment, il n’y a pas d’âge pour la mission.

    Réponse
  2. Toutes mes félicitations chères soeurs pour votre ouverture. Vous avez été aaccueillantesà l’appel de l’Esprit. Une présence de jeunes garde en chacune une nouvelle jeunesse. Merci parce que vous avez osé l’aventure.

    Réponse
  3. félicitations pour votre ouverture, « votre jeunesse »; merci pour ce beau témoignage

    Réponse
  4. Merci pour ce partage qui ouvre les horizons et invite comprendre la « mission » sous une forme adaptée à nos
    possibiités limitées par le grand âge : non seulement une maison mais des coeurs ouverts et accueillants !
    Bravo pour votre dynamisme.
    Christiane L.

    Réponse
  5. Merci mes sœurs pour ce beau témoignage !
    Simplicité, ouverture de cœur !
    Accueil…

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 1 =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This