Mercredi 27 juillet- Journée d’élection des Conseillères générales

Comme pour l’élection de la Supérieure générale la veille, les capitulantes avaient pris un temps de recueillement et de silence avant de se rassembler dans la salle capitulaire pour la prière du matin et l’élection des conseillères générales.

 

Prière du matin

On invoque l’Esprit Saint pour que les cœurs des capitulantes soient disposés pour écouter la volonté de Dieu :

Viens Esprit de Dieu

Toi, l’Esprit de Dieu, créateur …

Toi, lumière dans notre nuit …

Toi, qui es notre défenseur …

Toi, la force de nos combats …

Toi, qui es l’artisan de paix …

Toi, le feu de la vérité …

Lecture de l’Evangile du jour, St Mathieu, 13, 44 – 46

L’Evangile du jour nous parle du trésor caché, d’une perle de grande valeur. Le négociant vend tout ce qu’il possède pour acheter la perle. Celles qui animent la prière nous rappellent que :

“Dieu est toujours à la recherche des perles fines, qui sont chacune de nous, sachant que c’est pour servir dans le Royaume. Nous sommes toutes précieuses à ses yeux ….  Il y a des Sœurs qui seront élues pour servir à la manière de Jésus.

« Tu me scrutes, Seigneur« 

Nous chantons le psaume 138

Tú me sondeas, Tú me conoces,

Tú me hablas, o mi Señor

Tu me sondes, Tu me connais,

Tu me parles, ô mon Seigneur

You probe me, You know me,

You speak to me, o my Lord

Election des Conseillères générales

Après le temps de prière les capiutlantes procèdent à l’élection des quatre Conseillères générales qui, avec la Supérieure générale, auront la charge de « participer à l’animation de la Congrégation » (Règle de Vie n° 83.2). Nous nous retrouvons autour des nouvelles conseillères élues pour les assurer de notre soutien et de notre prière. Ensemble, elles constitueront le Conseil général des Filles de Jésus pour les six années à venir.

Le Conseil général est au service de l’unité

de la Congrégation et de sa mission dans l’Eglise.

(Règle de Vie n° 81.2)

Présentation de chaque Conseillère

Sr Patricia Guillet,

Supérieure générale

C’est dans le Diocèse de Rennes que j’ai grandi, étudié, commencé une vie professionnelle comme enseignante en maternelle. Un court séjour en Côte d’Ivoire, éveille en moi la question d’un engagement possible à la suite du Christ sur le chemin de la Vie religieuse. Une expérience comme laïque missionnaire au Honduras, en lien avec une communauté Filles de Jésus, me permet de poursuivre mon discernement. Mes valeurs et mon projet personnel rejoignent le charisme des Filles de Jésus : Honorer l’Humanité de Jésus, « en portant le souci de la promotion humaine selon l’évangile, travaillant avec d’autres pour un monde plus juste et plus fraternel où soient restaurées la liberté et la dignité de tous » RV 10.

Les étapes de formation du postulat et noviciat me conduisent à un premier engagement dans la Congrégation en 1999 puis l’engagement définitif en 2006. Mes expériences communautaires ont été vécues en Bretagne et dans le Val de Marne tout en poursuivant mon travail d’enseignante et d’engagements dans les paroisses. Puis, en 2009, je reçois l’appel de rejoindre l’Amérique Latine pour assurer l’accompagnement des postulantes. Je poursuis ce service de Congrégation à mon retour en France en 2013. Le Chapitre de 2016, me conduit vers une autre mission, celle de Conseillère générale.

Ce que je garde de ce parcours : Il n’y a pas de petite ou grande mission. Quel que soit le lieu et la mission confiée c’est toujours un appel à aimer et à servir à la manière de Jésus. « Aimez Dieu et allez votre chemin…Soyez un trait-d’union entre le prochain avec lequel vous serez en rapport » (Mère Marie de St Charles – mai 1868).

Sr Elisabeth Blanc, Première conseillère

Je suis originaire du Sud de la France et mes racines familiales sont dans le monde rural. L’appel à la vie religieuse m’a fait monter dans la barque des « Filles de Jésus » de Vaylats dans le Sud-Ouest de la France.

C’est dans ce contexte de monde rural que j’ai vécu le charisme avec mes Sœurs, comme enseignante auprès d’enfants de Maternelle, et dans la Pastorale : catéchèse, accompagnement de Jeunes et d’Adultes, en proximité avec la population.

En 2002, j’ai revêtu le « tablier de service » pour accueillir la mission de Supérieure générale , vivre et accompagner le chemin qui nous a amenées à la fusion avec les Filles de Jésus de Kermaria en 2011. C’était une expérience spirituelle forte, exigeante et riche.

Provinciale pendant six ans, j’ai apprécié ensuite le cadeau d’une année sabbatique et trois années à Issy les Moulineaux en région parisienne dans la communauté du Postulat.

Ça a été une expérience interculturelle qui répondait à un de mes désirs profonds: vie en communauté avec les Soeurs des trois continents de l’Afrique, de l’Amérique du Sud et de l’Asie .

Depuis un an j’ai été en communauté en Bretagne à Locminé près de Kermaria et Conseillère dans le nouveau Conseil provincial.

 J’ai eu beaucoup de joie dans cette mission au Conseil et en proximité avec les communautés mais sur le rivage de Locquirec, pendant le Chapitre, une nouvelle barque nous attendait et l’appel de Jésus fut plus fort que tout.

Avec mes Sœurs du Conseil général je vais jeter les filets.

Sr Colette Gélinas, Conseillère

Mon nom est Sr Colette Gélinas. Je suis née à St Mathieu-du-Parc, dans la Province de Québec au Canada. J’ai 60 ans et j’ai fait profession religieuse le 25 novembre 1986.

Je suis travailleuse sociale de profession. J’ai toujours eu à cœur de me rendre proche des gens et de porter une attention à la dignité humaine. Parmi mes engagements apostoliques, mon vécu en Haïti m’a profondément marquée.

Depuis 2016, je suis membre de l’équipe du Conseil général. J’ai la joie de poursuivre ce mandant avec une nouvelle équipe. Avec mes consœurs, j’ai le goût de répondre à cet appel de promouvoir l’unité dans la Congrégation et de chercher ensemble comment répondre aux appels du Seigneur dans notre monde d’aujourd’hui, selon notre charisme d’humanisation.

Sr Dora Ramos Castañeda, Conseillère

Je suis né le 22 juillet 1965 dans une petite ville, appelée Tenjo , qui est connue comme le poumon de la capitale, Bogotá, en Colombie. À l’âge de 13 ans, mes parents et les dix enfants – je suis la septième – ont déménagé dans un autre village encore plus proche de Bogota, appelé Funza.

En 1987, j’ai fait la connaissance des Filles de Jésus et j’ai été frappée par leur proximité avec les gens. Avec la Congrégation des Fils de la Charité et des Filles de Jésus, j’ai appris à connaître la lecture de la Bible et les mouvements, en particulier les mouvements d’enfants, avec lesquels nous lisions l’Évangile et étions invités à réaliser de petites actions transformatrices pour notre réalité.

Cette proximité de la vie avec l’Évangile a marqué toute ma vie, puis ma formation professionnelle en sociologie et en gestion de l’environnement. Cela m’a conduit aujourd’hui à un engagement fort en faveur de la Maison commune et des communautés indigènes de l’Amazonie.

Bien sûr, je suis pleine de gratitude pour la Congrégation où je m’apprête à célébrer 30 ans d’engagement et d’amour pour le charisme et la mission à laquelle j’ai participé tout au long de ma vie religieuse.

Aujourd’hui, on m’a demandé d’assumer une autre mission au service au Conseil général. Je demande à Dieu de continuer à être ma force pour assumer cette mission. Je compte sur les prières de mes sœurs et je leur suis reconnaissante pour leur confiance.

Sr Ruthina Francis, Conseillère

Je m’appelle Ruthina Francis et je viens du Commonwealth de la Dominique.

Après mon postulat en Haïti de septembre 1995 à août 1996, je suis retournée en Dominique pour commencer ma formation de novice de deux ans. Pendant la deuxième année de noviciat, je suis allée en Jamaïque pour une expérience de travail de six mois dans un centre pour mères adolescentes. J’ai prononcé mes premiers vœux dans la Congrégation des Filles de Jésus le 10 octobre 1998 à Soufrière en Dominique.  En tant que jeune sœur, j’ai fait deux ans d’études religieuses en France à l’Institut Catholique de Paris. J’étais basée dans la communauté de Chartres.

 En 2010, avant de partir en mission au Cameroun, j’ai suivi un programme d’un an en France pour les formateurs religieux. Après dix ans comme directrice d’une résidence pour étudiants universitaires et en même temps responsable du Juniorat de la province d’Afrique, j’ai déménagé en Côte d’Ivoire où j’ai été professeur dans une école secondaire catholique et directrice d’une résidence pour lycéennes.

Je suis sûre que le même Esprit qui a accompagné nos Fondateurs depuis le début de la Congrégation a été avec nous au Chapitre.  Que cet esprit de sagesse continue à me guider sur le chemin de ma nouvelle mission de conseillère.

2 Commentaires

  1. Queridas hermanas mi saludo fraterno a cada una de ustedes, les confío sus vidas al Señor, me alegro con ustedes, unidas en amistad y oración.

    Réponse
  2. Félicitations à chacune des conseillères et assurance de ma prière. Je suis touchée par l’histoire de chacune, y voyant l’action de lEsprit Saint. Que ce même Esprit continue à guider chacune pendant les 6 prochaines années au service de la Congrégation.
    Affection et prière,
    Georgine Morin, fj

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × trois =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This