Merci du fond du cœur !

C’est un petit mot tout simple mais qui pèse lourd. C’est avec beaucoup d’émotions que la Communauté paroissiale de Dalhousie, au Nouveau-Brunswick, Canada, dit ‘Merci’ aux Filles de Jésus qui quittent après 118 ans de présence.

 

 

Voilà ce que nous avons vécu dimanche dernier le 29 août, alors que la communauté paroissiale de Dalhousie et des environs se rassemblait pour dire ‘Merci’ aux Soeurs Jeannine LeClerc et Thérèse Vautour et à travers elles, à toutes les Filles de Jésus pour leur présence dévouée dans leur milieu.

 

Messe d’action de grâces

 

Lors de la célébration eucharistique, le curé, Père David Ferguson, a laissé parler son cœur pour exprimer toute sa reconnaissance envers les Filles de Jésus qui ont laissé et laissent encore le souvenir d’une présence aimante auprès des gens. Pour les soins aux malades, l’éducation des jeunes, la proximité avec les personnes âgées, la population est reconnaissante envers les Sœurs et regrette de les voir partir du milieu.

 

 

Quelques présentations furent faites aux deux dernières Sœurs à œuvrer à Dalhousie avec des paroles élogieuses du curé mais aussi d’une dame, membre du Conseil municipal et cela avec beaucoup d’émotions. À toutes les Filles de Jésus présentes, une rose fut présentée, symbole de la vie vécue par toutes celles qui ont œuvré à Dalhousie, Charlo, Dundee, Eel River, Lorne et Nash Creek.

Sr Sylvia Boudreau, qui a elle-même œuvré dans la région a profité de l’occasion pour remercier les gens du support dont nous avons toujours bénéficié tout au long de ces années.

Jeannine et Thérèse quittent Dalhousie avec le cœur un peu lourd mais heureuses des liens qu’elles ont tissés avec tous ces gens très attachants. Elles ont réalisé par leur présence, le passage de notre Règle de Vie au numéro 15 :

«Là où nous sommes envoyées,

enracinées dans un peuple,

nous vivons proches des gens, en toute simplicité,

collaborant selon nos moyens,

à la promotion de tous

et à l’annonce de l’Évangile,

pour qu’ensemble nous devenions capables

d’accueillir Jésus Christ et de vivre en Église.»

 

 

 

Témoignage

Alexandre Méthot qui a été étudiant, puis enseignant avec les Filles de Jésus, nous livre ce beau témoignage.

 

Chères Filles de Jésus,

Cent dix-huit années de présence

dans la région de Dalhousie,

c’est un évènement à souligner.

Plus d’un siècle au service

des enfants et des malades,

c’était là votre vocation

que vous avez vécue

avec amour et grande générosité.

Vous avez donné vie

à la parole du Christ :

‘’Ce que vous faites aux plus

petits des miens, c’est à moi

que vous le faites.’’

Beaucoup de travailleuses

de la première heure ont déjà reçu

leur récompense, mais celles qui restent

doivent ressentir une légitime fierté

d’avoir participé à cette œuvre

qui mérite la plus grande admiration

et la reconnaissance

de plusieurs générations.

Soyez-en félicitées.

Veuillez agréer mes sincères félicitations

et l’assurance de mon amitié

sincère et continue.

Alexandre Méthot

À Jeannine et Thérèse, nous souhaitons un temps de repos bien mérité et une saine entrée dans la retraite.

 

Sr Jacqueline Desroches, fj Moncton, Canada

1 Commentaire

  1. bravo, et beaucoup de joie dans vote nouvelle mission

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This