L’étoile nous a guidées vers la mairie du 5ème !

 

 

Sœurs Marie-Claude et Colette ont passé le jour de Noël 2019 « ensembles » à Paris, mais pas d’une manière habituelle. Elles nous décrivent leur expérience et comment ça les a marquées.

 

Chaque année le 25 décembre, la communauté Sant’ Egidio organise un repas « Noël ensemble » aux quatre coins de Paris, rassemblant les personnes seules, âgées, refugiées, sans abris. Filles de Jésus, nous nous sommes senties concernées car ces dernières années des liens se sont créés avec cette communauté par l’accueil des familles syriennes à la rue d’Arras, l’entraide et le soutien au service des personnes réfugiées.

 

Pour un Noël solidaire

 

Dans le 5e arrondissement où nous vivons, Colette et moi-même, Marie-Claude, avons participé avec d’autres à la préparation du repas : invitations, confection des paquets-cadeaux, organisation et décoration de la salle, repas… Tous ces préparatifs supposent du temps et de nombreuses personnes en action : les membres de la communauté, dont les jeunes « Jeunes pour la Paix » très nombreux, et beaucoup d’amis de Sant ’Egidio… La générosité de la municipalité a rendu également possible ce temps de fête qui s’est déroulé dans la plus belle salle de la mairie.

 

 

Inviter à la fête! Mais pas n’importe comment ! Aussi, avons-nous remis une carte d’invitation nominative aux personnes concernées, même dans la rue !  Quelle émotion pour François, sans domicile, de découvrir son nom sur la carte ! « Mon nom, c’est mon nom, je suis invité… ». Il se découvrait existant pour quelqu’un de nouveau.

 

 

Une place pour tous à table

 

 

Quand arriva le jour de Noël, quelle joie d’accueillir « les invités » et de les installer « aux premières places » dans un brouhaha sympathique.  Deux bénévoles à chaque table avaient simplement mission d’être là avec eux. Pendant que certains s’activaient dans la cuisine,  au service de table ou dans l’atelier « cadeaux », Colette et moi, prenions soin  du tissage de liens entre des personnes uniques : Natacha, pakistanaise, François et Faustino italiens, Massae japonaise, Lydia égyptienne, Miral libanaise. Simplement, chacun livrait un peu de sa vie, goûtait la joie du moment, s’étonnait de tant d’attention, du verre de champagne et du petit cadeau surprise ! Chacun existait et se sentait aimé.

 

 

Pas d’exclusion

 

Que gardes-tu de ce temps fort Marie-Claude ? « Pour moi, en ce temps de Noël, cet évènement est « lumière » dans l’obscurité de notre monde. Oui,  tout est possible aux hommes et aux femmes de paix et d’espérance, cette espérance « qui donne des ailes pour aller de l’avant même quand les obstacles semblent insurmontables » (Pape François). Au cours du repas, des frontières entre nous se sont estompées, des préjugés sont  tombés, laissant place à la proximité et à l’ouverture. Les regards ont changé et l’écoute est devenue accueil de l’autre avec son histoire et son mystère. Une confiance s’établissait, nous unissant frères et sœurs en humanité. Pas d’exclusion ! C’était vraiment Noël ! Jésus, tendresse de Dieu prenait chair au milieu de nous !»

 

 

Une crèche vivante

 

Et toi Colette ? Dans sa lettre de l’Avent 2019 , Admirabile Signum, le Pape François nous invitait à retrouver la signification et la valeur de la crèche de Noël. En décembre, la ville de Paris, nous donne un avant-goût de la fête de Noël avec ses lumières scintillantes, la musique et les vitrines décorées mais cela ne suffit pas. Il faut de la vie et de l’amour partagé ! Le repas organisé par Sant’ Egidio m’a permis de participer à  « une crèche vivante » qui réunissait 150 personnes de tous âges, de tous milieux et de divers pays : des personnes âgées, des gens de la rue, des étudiants venus de l’étranger, des migrants et nous, les bénévoles. La joie, la fraternité, la solidarité et la générosité ont su remplir le cœur de ces hommes, femmes et enfants dont l’isolement, la pauvreté et parfois l’exclusion font partie de leur quotidien. C’est pour nous tous mais tout d’abord pour eux que Jésus, le Dieu-avec-nous vient naître parmi nous encore aujourd’hui. »

 

L’Étoile de Noël nous a guidées vers la mairie du 5e et voici à présent qu’elle nous devance, nous invitant à rester en chemin, attentives à bien d’autres « crèches vivantes » autour de nous.

 

 

                                                                                                Srs Marie-Claude Bit et Colette Gélinas fjs

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Actualités, Evènements
3 commentaires sur “L’étoile nous a guidées vers la mairie du 5ème !
  1. Pauline dit :

    Très belle initiative… C est d abord pour eux que le Christ est né….bravo

  2. Agnès dit :

    Merci pour ce témoignage.

  3. Monique B. dit :

    Oui! Très beau geste et sûrement une belle expérience avec les plus pauvres.
    Merci de nous l’avoir partagé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This