Les Soeurs de Kermaria au boulevard Magenta

Accompagnez les Sœurs de la maison mère lors d’une visite insolite à la maison provinciale de Rennes dans le cadre des Journées européennes du patrimoine. L’occasion de connaître d’avantage ce bâtiment hors norme et de s’émerveiller devant les œuvres de leur consœur et artiste, Lisette Mazo.

En route pour Magenta

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2023, la Maison Provinciale des Filles de Jésus en France a ouvert ses portes pour permettre au grand public de découvrir les œuvres de l’artiste notre Sr Lise Mazo, qui a son atelier dans les murs. Après la foule très nombreuse des deux jours de samedi et dimanche, c’est au tour des Sœurs Filles de Jésus de venir à la boulevard Magenta, Rennes, le lundi 18 septembre.

Vers 11 heures, venues en car depuis la maison mère, Kermaria, une bonne trentaine de Soeurs, désireuses de s’ouvrir, déambulent sur l’esplanade Charles-de-Gaulle, suscitant la curiosité des passants. Parmi elles, un « intrus », un homme! Monsieur Marc Dinapoli, mari de Brigitte, l’assistante communautaire de Mère Saint Angèle à Kermaria, lui-même artiste, a profité de l’occasion.

On découvre l’atelier

A leur arrivée, l’accueil chaleureux de Sr Anne, la Provinciale, et des Sœurs de la communauté les comble. Puis, les yeux brillant d’impatience, tous se dirigent vers le garage et l’atelier de Sœur Lisette. Là, Alain Burban et Christine Malard, les grands acteurs de cette belle expérience, les accueillent à leur tour.

Les nombreuses œuvres de Lisette les émerveillent. Ils sont également vivement intéressés par les commentaires des connaisseurs.

Le parcours de l’artiste

Tous apprécient aussi le très beau film retraçant la vie de notre sœur : son enfance heureuse au milieu d’une famille de 11 enfants, ses années d’étude aux Beaux-Arts, ses années de professeur aux Beaux-Arts à Rennes.

Mais ce n’est qu’une mise en bouche. L’essentiel est disposé dans les étages de la maison. Il faut gravir les escaliers pour atteindre les trois étages où des sculptures, des peintures, des collages, des pastels, remplissent les yeux. Les plus vaillantes apprécient beaucoup le tout.

Une petite pause pour reprendre ses forces

Vers midi, la grande salle à manger de la maison est mise à disposition du groupe.  Le bon pique-nique préparé par Kermaria est vivement apprécié. Il était nécessaire de refaire ses forces pour la suite.

Au tour de l’architecte

Alors monsieur Hervé Perrin, l’architecte prend en charge tout le groupe. Pour apprécier l’architecture remarquable de la construction, il propose à tous de se grouper sur l’esplanade face à la maison. Là, il retrace l’historique de la maison :

  • Pourquoi cette maison originale ?
  • Quels matériaux ont été employés ?
  • Quelle technique ?

Détails à connaître pour comprendre la longévité de cette maison : 30 ans et en parfait état !

Le groupe entier est très intéressé. La visite se poursuit dans la maison. Pas de signe d’ennui…

Et hélas, c’est la fin

Mais toute bonne chose a une fin. Déjà, il faut penser au retour. Avant de se quitter, un bon goûter préparé par les sœurs de la maison, est servi de nouveau dans la salle à manger. Tant de fraternité fait grand bien. L’animation est à son comble. La joie éclate. Tant d’émotion à exprimer…

Avant de se quitter, Anne remercie tout le groupe pour l’intérêt porté. Elle exprime un souhait : que d’autres occasions se présentent pour une nouvelle escapade vers Rennes.  Il y aurait tant de belles choses à découvrir : la cathédrale, le parlement, et bien autre chose. La proposition est acceptée avec enthousiasme. Au nom de tous, Yvonne Chatel remercie Anne et la communauté.

Une telle visite renforce les liens entre Sœurs. La joie, la fierté de se sentir Filles de Jésus et de mieux connaître une artiste Fille de Jésus se lisent sur les visages.

Un seul regret : n’avoir pas vu Lisette. Elle est épuisée et se repose.

« Bon retour à nos Sœurs à Kermaria et à une autre fois…nous l’espérons! »

                                               Sr Madeleine Menier fj,

Communauté rue des Tatras, Rennes

1 Commentaire

  1. Super article.Cela devait être une belle journée pour les sœurs de Kermaria. Très belle maison pour y avoir eu la chance d’y venir quand ma marraine était provinciale.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + dix-huit =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This