Le vent dans les voiles

Chaque année, des laïcs associés aux Filles de Jésus de Trois Rivières au Canada avait l’habitude de faire un repas partage pour soutenir un projet au Honduras. Mais celui-ci n’a pu avoir lieu à cause de la pandémie. Ils se sont quand même mobilisés.

 

 

À nouveau, comme la générosité des gens du milieu ne demandait qu’à s’exprimer, les groupes d’Associé(e)s de la Mauricie, notamment celui de Saint-Stanislas, ont procédé à la cueillette des dons totalisant plus de trois mille dollars canadiens. Cette somme a été entièrement remise aux Filles de Jésus pour leurs missions à l’étranger, principalement pour le maintien de la Maison de l’Espérance, au Honduras

 

 

Naissance du projet « La Maison de l’Espérance »

 

« Le « Foyer de l’Espérance » (Hogar de la Esperanza) a été fondé le 12 décembre 1992, jour de la fête de Notre Dame. de la Guadeloupe, patronne de l’Amérique Latine.  Ce projet a été pensé par le Père Guy Plante, alors curé de la Cathédrale de Choluteca, Honduras, qui a fait appel à Thérèse Normand f.j. et quelques laïques pour le réaliser.  Il s’agissait d’y accueillir les pauvres qui dormaient dans la rue, ainsi que les gens qui venaient des montagnes pour l’hôpital.

 

 

Cette vocation continue toujours, mais elle s’est amplifiée avec l’accueil de nombreux immigrants qui cheminent vers les États-Unis. On y accueille aussi les mutilés qui sont tombés des trains de frontières entre le Mexique et les États-Unis, et qui ont perdu un bras, une jambe, ou les 2 jambes et qui viennent à Choluteca pour obtenir des prothèses adaptées à leurs besoins.  

Le « Foyer de l’Espérance » est un miracle de presque 30 ans, car il survit grâce à la générosité de gens de cœur comme le sont les Associés de Trois-Rivières, Canada. » Sr Thérèse Normand

Sachez que pour ces démunis, ce petit coup de pouce est comme une bouffée d’air printanier, leur permettant d’oser croire à l’intervention de la divine Providence.

 

La générosité n’a pas de frontière

 

Merci à tous ces généreux donateurs qui ont répondu « présents » à l’appel.  Vous êtes responsables de l’espoir apporté à ces populations défavorisées en cette période d’austérité que nous traversons.  Bravo !

 

 

Merci également à tous les Associé(e)s pour avoir emboîté le pas pour cette 15e édition, permettant ainsi de garder allumée notre flamme olympique du Repas-Partage.

Le vent dans les voiles pour l’an prochain !

 

Jean-Paul Rousseau, Associé fj

Trois Rivières Canada

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + vingt =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This