La visite apostolique du Pape François en République Démocratique du Congo

Sœur Marie Bontole, Fille de Jésus en mission à Kinshasa, nous partage en quelques lignes la mouvance et les éléments clés de ce que le peuple congolais a vécu durant la visite du pape à la RDC, au début de février.

Les préparatifs d’accueil

Les préparatifs ont été de divers ordres : politiques, spirituels, sociaux, matériels, sanitaires. Tout le peuple congolais a contribué à la visite pour que celle-ci se passe dans des bonnes conditions. Le gouvernement, fier d’accueillir non seulement le chef de l’Eglise Catholique, mais aussi le Chef d’Etat du Vatican, a tout disposé pour organiser au mieux l’accueil du Saint-Père.

Tout au long de ce temps de préparation, nous avons senti une effervescence en attendant l’arrivée du pape. L’aéroport de Ndolo où Sa Sainteté allait célébrer la sainte Messe était magnifique, bien décoré. La ville de Kinshasa avait revêtu sa belle robe d’autrefois comme la vraie « Kin la belle ». Les militaires étaient mobilisés, des campagnes de sensibilisation par ici, par là.

La préparation spirituelle

 Le peuple congolais a préparé cette visite dans le recueillement et la prière. Pendant les trois jours précédant l’arrivée du Saint-Père, l’Église de Dieu de la RDC et particulièrement celle de Kinshasa, a organisé un Triduum de prière dans chaque paroisse. Nous avons confié au Seigneur le voyage et le séjour du Saint-Père dans notre pays, pour que tout se passe dans la paix. Cette préparation spirituelle s’est étendue même dans les églises de réveil à travers de multiples séances de prière à l’intention du Saint-Père.

Les artistes catholiques et non-catholiques ont à leur tour composé de beaux chants d’accueil exprimant la joie et surtout le désir du peuple congolais de vivre dans l’espérance et dans la paix, grâce à la présence du Saint-Père en RDC.

Une présence pleine d’espérance

Par cette visite du Saint-Pontife, le peuple congolais s’est senti « honoré», lui, qui, en ce moment difficile d’agression, de guerres, se sentait oublié et ignoré de beaucoup. La venue du Saint-Père a été une présence d’espérance contre toute désespérance.

Ce peuple désespéré a accueilli avec joie les différentes exhortations du pape. Certains se disent et se sentent réconfortés. D’autres certifient que la visite de Sa Sainteté a affermi leur foi. Avec tout le peuple congolais, nous affirmons aussi que la présence du pape a ravivé l’espérance dans les cœurs de beaucoup de congolais, chrétiens ou non, et que nous en sommes fiers.

Grâce au message du Saint-Père adressé aux victimes de la guerre de l’Est, aux catéchistes, et aux jeunes, tous les Congolais se sentent soutenus et encouragés pour continuer à vivre la réconciliation entre eux : les églises, les partis politiques. Nous avons la mission de vivre la vie fraternelle et l’amour de la patrie, de se considérer véritablement comme frères et sœurs afin de travailler à l’avènement de la paix, de la justice, de la dignité de la personne pour un Congo prospère.

Notre mission de humanisation

Comme Filles de Jésus, en mission d’humanisation et d’humanité au cœur de ce peuple meurtri par la guerre :

  • nous nous sommes laissées bouleversées, interpellées, redynamisées par les paroles du Saint-Père,
  • pour nous laisser entraîner chaque jour sur les chemins d’humanité du Christ en étant davantage proche de ce peuple.

C’était comme si le Saint-pontife nous disait :
« Congolais(-e) n’aies pas peur, avance en eau profonde, prend ta destinée en main, le Seigneur te précède. »

3 Commentaires

  1. Félicitations pour votre participation avec le peuple congolais à l’accueil du Pape François dans votre pays. Et merci, Marie, de partager cette merveilleuse expérience avec nous toutes.

    Réponse
  2. Merci Marie
    De ton regard de Fille de Jésus en communion avec tout le peuple congolais !

    Réponse
  3. MERCI à vous, nos soeurs du Congo pour ce message, plein d’espérance pour le peuple congolais que vous avez su si bien nous redire .Avec vous, je prie pour que la paix se rétablisse dans votre pays… Fraternellement….Soeur Maryvonne ,de Bretagne et de France

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + sept =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This