La pandémie n’a pas eu raison de l’amour et de l’entraide

 

 

Un groupe d’Associé(es) de Trois-Rivières, Canada, doit réinventer leur façon de faire une levée de fonds annuel pour venir en aide aux sans-abris de Choluteca, Honduras.

 

 

Le 28 février 2021, M. Coronavirus annulait le repas-partage annuel qui se tenait habituellement au profit du Foyer de L’Espérance.

 

La pandémie 2020-21, sous son apparence de distanciation, d’éloignement et de perte de contact, n’aura pas eu raison de l’Amour et de l’Entraide. Pour tous ceux qui subissent plus difficilement les impacts de cette période, les Associés(es) aux Filles de Jésus de Saint-Stanislas ont voulu leur témoigner leur solidarité et leur attachement.

 

 

Un relai

 

Le groupe des associés(es) « Mère Marie de Ste-Élisabeth » a lancé un appel à tous. Ainsi une levée de fonds prenait le relai du déjeuner-partage annuel qui se donnait pour mission de soutenir le Foyer de L’Espérance. Les sans-abri de Choluteca comptent sur nous.

 

Générosité

 

 

Les gens se sont laissé toucher. De nombreuses personnes ont répondu avec empressement et générosité. C’est avec une immense fierté et une grande reconnaissance que nous vous faisons part des résultats de nos démarches : TROIS MILLE SIX CENT CINQUANTE DOLLARS!

 

 

 

 

Reconnaissance

 

A tous les associés(es), merci du fond du cœur pour votre généreuse et constante implication. Une fois de plus, nous constatons la force du groupe. Merci à chacun et chacune de vous.

 

Déjà le Foyer de L’Espérance profite de ce coup de cœur.

Mission accomplie!

 

 

M. Jean-Paul Rousseau,

Associé du groupe Mère Ste-Elizabeth

3 Commentaires

  1. bravo à ce groupe d’associés, ils le sont jusqu’au partage!!!
    soeurs de Tonneins France

    Réponse
  2. Bravo pour cette belle initiative! Et quelle joie pour ceux qui donnent et pour ceux qui reçoivent! Merci d’avoir partagé avec nous cette belle solidarité! Ursule Beaulieu, fj, Rimouski

    Réponse
  3. J’ai admiré la générosité de ce groupe d’associés du Canada. !J’ai été heureuse de savoir qu’il portait le nom de « Mère Marie de Ste Élisabeth  » j’ai toujours été très intéressée par le parcours de cette bonne Mère, que j’ai lu et relu avec passion…
    Bravo, continuez à nous communiquer ce que vous faites, Vous êtes la relève .Lisette Mazo, une Française.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This