Fête d’une centenaire

Ce mercredi, 20 février 2019, jour exceptionnel  à la maison vive-provinciale des Filles de Jésus de Rimouski : notre sœur Béatrice Ouellet célèbre ses cent ans.  Aujourd’hui,  Sœur Jeanne D’Arc  Dubé nous trace le parcours exceptionnel de cette femme qui ne cesse de nous émerveiller.

 

Fêter un siècle de vie

 

Fêter celui de Béatrice, c’est célébrer une sœur sereine, qui porte au cœur depuis 79 ans notre charisme fj: «Jésus en son humanité».  C’est aussi regarder avec les yeux du cœur Béatrice qui s’est mise en route, dès l’âge de 21 ans, à la suite de Jésus, sur des chemins d’humanité  en se laissant humaniser, et elle aussi humaniser en toute simplicité.

 

Sa mission

 

 Béatrice a vécu 36 années de sa mission de Filles de Jésus, en tant qu’enseignante au primaire, à Trois-Rivières et au Témiscouata, Québec, Canada.

 

Appartenance à une congrégation internationale

 

 De 1948 à 1954, au-delà de l’Atlantique, à Paris, France, elle a le privilège de conscientiser qu’elle appartient à une congrégation internationale.  Elle s’ouvre aux us et coutumes, à la culture et surtout à la langue française châtiée en s’engageant au service des jeunes filles à Paris et des enfants en garderie, à Le Château, Pontivy.

De retour dans son « coin de pays », elle profite de plusieurs sessions pédagogiques et obtient ainsi des diplômes d’appoint pour reprendre ses tâches et responsabilités d’enseignante au primaire, selon le réseau québécois de l’éducation.

 

Un temps de ressourcement spirituel

 

En terminant sa carrière d’enseignante, elle se ressource en faisant une année doctrinale, à son dire, bien enrichissante et très appréciée.  À la suite de cette belle étape d’expérience spirituelle, elle revient à St-François-Xavier-de Viger, petite paroisse, dans laquelle elle est insérée depuis 1968.  Pédagogue, éducatrice estimée des gens de la paroisse, Béatrice est encore pleine de dynamisme. L’agent de pastorale scolaire lui propose un nouvel engagement : donner des cours de préparation aux sacrements initiatiques à des jeunes de 8 à 12 ans. En toute compétence, elle sensibilise les parents à leur responsabilité de premiers éducateurs de la foi de leurs enfants.

Pendant plusieurs années, elle assure aussi la formation des catéchètes du Comité d’école Riou.

 

Une retraite bien remplie 

 

À la retraite depuis 2001, à la Maison Vice-provinciale de Rimouski, elle poursuit sa route, dans son univers quotidien, par la prière, « son chapelet », les visites au Saint-Sacrement et sa participation fidèle à la messe.  Avec sérénité, elle sollicite la grâce de faire la volonté de Dieu afin de vivre jusqu’au bout sa mission.  Impossible d’oublier de mentionner son passe-temps favori, la lecture. Selon son agenda, nous la retrouvons beau temps, mauvais temps, confortablement assise dans une chaise berçante, à la salle communautaire, sa marchette rangée près de sa chaise et dans les mains un volume passionnant.

 

Fêter les 100 ans de Béatrice

 

C’est reconnaître qu’elle a traversé les joies et les épreuves avec courage en restant branchée sur Celui à qui elle a donné sa vie.  Par conséquent, pour ouvrir sa fête centenaire, une eucharistie festive lui est offerte. Les sœurs de la vice-province de Rimouski participent avec bonheur à cette messe préparée avec perfection par le comité de liturgie.  De belles décorations fleurissent la chapelle.  Une liturgie d’action de grâce nous fait prier dans la beauté :

  • pour l’engagement de Béatrice dans la congrégation,
  • pour le témoignage donné à des centaines de jeunes,
  • pour l’amour reçu et partagé en communauté religieuse et paroissiale.

 Des chants, des pièces musicales vibrent dans la chapelle. Notre aumônier, Jacques Côté, a le talent de célébrer et de dire avec les mots d’aujourd’hui le vécu de notre centenaire en soulignant sa richesse humaine.  Notre chère centenaire communie sous les deux espèces.  Après la bénédiction d’envoi, l’abbé Jacques la félicite, lui fait des souhaits, et lui donne une accolade chaleureuse. Notre chant de fête traditionnel retentit avec des applaudissements bien nourris.

 

La fête se continue 

Après la célébration, dans la chapelle, en écho à une si belle atmosphère de fête, Solange Mailloux nous invite à festoyer au champagne. Dans la salle à manger,  un dîner festif préparé avec soin par notre dévoué personnel  nous attend. Le partage fraternel se prolonge autour des tables décorées artistiquement par le doigté numérique de Marielle Hébert. Soeur Lucienne, notre vice-provinciale, au nom de toutes les sœurs, rend un hommage teinté d’admiration à notre sœur centenaire.  En voici un extrait : « chère Béatrice, ta seule présence nous fait du bien. Tu as compris que la mission n’est pas seulement dans le FAIRE mais dans l’ÊTRE. Que le Seigneur t’accorde encore plein de bénédictions! Bon centenaire»!

 

Ce fut tout cela que nous avons célébré ce 20e jour de février 2019 car « on n’a pas tous les jours 100 ans».  Pour Béatrice et pour nous toutes ce fut une journée de joie et de reconnaissance.  100 ans! un exploit qui continue d’animer nos échanges fraternels.

 

Jeanne d’Arc Dubé, fj. Rimouski, Canada

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Evènements
Un commentaire sur “Fête d’une centenaire
  1. Jeannine Caudal dit :

    Félicitation Béatrice,

    Merci pour votre témoignage, avec vous je rends grâce à Celui qui n’a cessé de donner sens à votre vie.

    Jeannine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This