Femmes du monde

Nous les femmes, sommes la moitié de l’humanité. Nous avons de multiples visages et nous sommes de toutes catégories, de toutes situations, de toutes cultures.

C’est nous que vous rencontrez dans les rues, dans vos familles, dans vos lieux de travail, d’insertion ou à la maison.

Tant de femmes qui sont avec ou sans nom pour les désigner. Avec elles, nous portons dans notre histoire et dans notre être, les angoisses, les espoirs, les accomplissements, les luttes…du vécu des femmes.

MCes femmes, « c’est moi, c’est elle, c’est ma soeur, c’est nous! »

Lorsque le Christ adresse la Parole à une femme de l’Évangile, la vie s’ouvre à nouveau devant elle. Il lui aide à retirer les adjectifs qui lui rappellent ses misères. Elle redevient alors quelqu’un à ses propres yeux et aux yeux des autres.

Cette Parole de Dieu est encore d’actualité aujourd’hui. Elle nous interpelle à chercher une réponse au cri de la femme, c’est-à-dire, son aspiration à retrouver sa dignité et sa vraie place.

SamaritaineQuelle est la vraie place de la femme?

C’est de promouvoir la communion, le partage de responsabilités. C’est d’entrer dans un monde d’interrelations et non de division ou de recherche de pouvoir.

Ce que les femmes veulent c’est la liberté et la possibilité d’exercer les dons que Dieu leur a accordés pour le bien de toute l’Église et du monde.

À la suite de Jésus et à sa manière, nous, Filles de Jésus sommes invitées à rencontrer ces femmes de nos sociétés qui aspirent à être redressées.

Nous ne travaillons pas seulement « pour » les femmes mais nous travaillons «avec» elles et en alliance avec d’autres réseaux pour revendiquer des lois et des structures qui soient plus justes pour elles et leurs familles, pour militer l’égalité entre les humains. Luz 2

Devant elles et devant tout ce qui porte atteinte à leur dignité, nous avons à nous poser des questions :

  • Où est cette grandeur que Jésus attribuait aux femmes qu’Il a rencontrées sur sa route? 
  • D’où vient cette croyance que la femme serait un être inférieur et doit être traitée comme tel?
  • Comme société et comme Église, quels gestes pouvons-nous poser concrètement en faveur de la femme?

S. Colette Gélinas fj

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Actualités, Evènements, Réflexions
2 commentaires sur “Femmes du monde
  1. viviana Carolina Forero Angulo dit :

    Gracias por esta reflexión sobre el ser mujer en nuestra actual sociedad y contexto. !En todo tiempo y lugar Jesús sigue iluminando y nuestro carisma sigue siendo cercano atento allí donde hay una llamada a promover la igualdad, las relaciones de fraternidad y justicia.
    Sigamos trabajando desde nuestro ser de mujer por la causa del REINO.

  2. Catherine Cormier dit :

    Milles mercis, Collette, pour ce beau témoignage.

Share This