Expérience de stage au Cameroun

germe_03 Aller à la rencontre de Jésus dans son Humanité, auprès des handicapés, des personnes âgées ou des malades, avec une tendresse et une compassion particulières pour les plus pauvres. Trois novices Filles de Jésus de 2ème année, au Cameroun, partagent quelques expériences de leur premier stage apostolique. Celui-ci avait pour objectif de les plonger dans les réalités quotidiennes de ces personnes en souffrance. Quel chemin d’humanisation ont elles fait ?

 

 

 

Avec les enfants handicapés

« On parle beaucoup du bien qu’on a à faire pour les pauvres, on ne parle jamais du bien que nous fait le pauvre».1_web_Cameroun_Handicapes

                                                                        (Jean Vanier)

 « Dans tout ce parcours, j’ai vécu des dépassements pour faire exister Yves (petit garçon qui ne parle pas et ne marche pas) et le faire exister aux yeux des autres. J’ai affronté les « qu’en dira-t-on », les peurs et j’ai vu des « tatas » et stagiaires s’intéresser à cet enfant. Il n’est plus le dernier.

La relation crée avec Yves l’a humanisé. Il m’a humanisé aussi, grâce à lui j’ai affronté mes peurs. Le plus beau, c’est qu’il m’a conduite à Dieu par son silence, sa solitude et m’a permis de créer l’espace dans mon cœur pour être plus attentive, sensible aux faibles ».

« Quand on entre en communion avec une personne faible on fait l’expérience d’une vraie présence de Dieu ».

                                                                 (Jean Vanier)

 

Avec les personnes âgées

2_WEB-Cameroun-personnes-agee« Quelque soit votre travail,

faites-le de bon cœur pour le Seigneur

 et non pour plaire aux hommes ».

                                        (Col. 3,23)

 

« Ce stage m’a permis de vivre cette expérience et de découvrir qu’en moi vivait déjà le charisme de la Congrégation. Honorer Jésus dans ces personnes âgées avec une tendresse particulière”.

 

Avec les malades

« grâce à Marie Jeanne, arrivée en fauteuil roulant, j’ai fait l’expérience de Jésus en lui parlant, en la touchant, en la regardant, en l’écoutant, elle et mes frères et sœurs malades. Cette expérience me dynamise et me stimule à suivre le Christ à la manière des Filles de Jésus. C’est l’aventure des Filles de Jésus de savoir affronter d’autres rives pour donner la vie:

  •  dépasser sa peur pour donner la confiance à l’autre,3_web-Cameroun-malade-9
  •  oser la tendresse et la proximité à la manière de Jésus,
  •  honorer son humanité à travers les malades, les personnes abandonnées.
  •  J’ai laissé le Christ éveiller en moi ses propres sentiments de tendresse et de compassion.”

 « refaire des petits gestes avec amour, c’est grand :

 ce sont des gestes ordinaires mais pas petits,

ils sont grands, ce sont des gestes de Jésus ».

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Témoignages, Visages de communautés
Share This