Devenir citoyenne du Canada

Frances Schlemmer, fj, Edmonton, Alberta, partage son expérience de devenir citoyenne du Canada le 1er juillet 2014

2Frances Canadian cutting cakeJ’ai été très touchée que toutes vous ayez pris votre congé du 1er juillet (Fête nationale du Canada) pour être témoin de la cérémonie de prêter serment de citoyenneté canadienne, de continuer la fête dans la joie au restaurant Tim Hortons et plus tard de célébrer en Vice-province. Cela m’a dit, oui, je veux être une « Fille de Jésus » canadienne … vous vivez au cœur de notre Charisme marchant dans les pas de Jésus et agissant comme Jésus le ferait.

Un peu d’histoire personnelle

Je suis entrée au Canada en 1989 avec un visa de travail temporaire et ensuite j’ai appliqué pour un permis de Résident Permanant. Le processus a été compliqué et exigent. Parce que toutes nos communautés aux Etats Unis se sont fermées je savais que je ne pourrais plus retourner vivre dans Mon Pays natal. Cela m’a brisé le cœur.

Avancer vers la mission

Dans cette rupture d’émotions de NOUVELLES ouvertures et réalités sont nées. La gratitude a surgi de l’intérieur et m’a aidée à mieux comprendre pourquoi NOUS AIMONS tant notre pays natal et notre culture. Vivant dans un pays nouveau n’empêche pas mes racines américaines de s’approfondir et d’apprécier ce que j’ai. Cela me donne une occasion plus grande d’étendre la main et d’aimer mon nouveau pays. Cela me donne une nouvelle sensibilité au zèle et à l’enthousiasme avec lesquels nos Fondateurs étaient enflammés … d’avancer vers la mission. J’ai aussi une plus profonde compréhension de ce que cela veut dire d’appartenir à une congrégation internationale.Frances marche

Lâcher prise exige le détachement pour être libre. Cette liberté intérieure requière discipline de soi pour entendre continuellement l’appel à vivre ma mission à chaque heure. J’ai fait l’expérience que plus je lâche prise, plus grandes sont les bénédictions que je reçois.

Merci de l’accueil et de l’accompagnement sur ce chemin de 25 ans. J’apprécie votre confiance, amour, appui, encouragement, prières, joie et espoir. C’est avec gratitude que je puis dire que je suis fière d’être une Fille de Jésus, citoyenne canadienne.2Frances -group

6 Commentaires

  1. Félicitations Frances! Tu es la bienvenue en tant que citoyenne canadienne. Que tes racines américaines demeurent de plus en plus profondes et significatives. Georgette

    Réponse
  2. Ton article est bien original Frances. Merci de nous avoir partagé cette expérience de désappropriation et d’ouverture à une nouvelle aventure. Bienvenue au Canada!

    Réponse
  3. merci Francès pour ce partage. C’est une expérience particulière que tu as vécu. Je te souhaite longue vie avec ta double nationalité!
    Je t’embrasse.
    Anne Marie

    Réponse
  4. C’est avec plaisir que j’ai lu le témoignage de Francès. quelle démarche évangélique que d’adopter une nouvelle nationalité en solidarité avec des sœurs.  » il n’y a plus ni juif, ni grec, ni esclave, ni homme libre.. il n’y a plus que le Christ tout en tous »… Un beau témoignage pour des communautés internationales et pour notre monde…Merci! Christiane

    Réponse
  5. Un grand merci Sœur Francès,c’est très beau votre témoignage,car cela nous pousse à donner généreusement et joyeusement enraciner en Christ pour le Royaume de Dieu comme nos Soeurs devancières.

    Réponse
  6. Salut Frances!………..au dela le « herring pond »! Ca fait plaisir de lire ton parcours et de voir les photos des soeurs de Canada que je connais un peu. Felicitations sur ta demarche de rejoindre la nationalite de tes consoeurs au Canada – mais je rejoins le commentaire de Christiane: continuons ensemble le chemin trace par le Seigneur pour nous toutes.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 16 =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This