Nous les “mamies du spirituel”

À nous, les aînées qui sortons peu, chaque trimestre, une journée de réflexion, animée par Henriette Danet, nous est proposée à domicile : nous sommes 6 communautés, qui invitons aussi les voisines et les associé-e-s : Plonéour, Saint-Évarzec, Guidel, Quimperlé, Bignan, Ploërmel. Pas de crayon, pas de papier, pas de livre : mais, chaque fois, des diaporamas, des films et une bonne dose d’humour nous aident à réfléchir.

Ce trimestre, temps de l’Avent, nous sommes en attente, mais de quoi ?  Nous avons réfléchi aux attentes du grand âge.

 graphique

 

Notre courbe biologique
est décroissante.

 

 

 

Mais notre courbe spirituelle doit être ascendante, comme celle de grandes figures bibliques : Jérémie, Abraham et Sarah, et une belle liste de tant de femmes, biologiquement dites stérile s et pourtant fécondées par Dieu.

courbe-ascendante

Alors, au lieu d’attendre le « grand passage », attendons la venue de l’Enfant ! Émotion d’entendre1ers-pas plusieurs d’entre nous dire : « J’attendais la mort, et maintenant j’attends autre chose ». Cette autre chose pourrait bien être une promesse de Dieu en train de venir vers nous.

Alors, avec Jérémie « attachons nos ceintures ! », Dieu vient au-devant de nous dans un Enfant :

« Le verbe de Dieu a habité dans l’homme pour accoutumer l’homme à saisir Dieu et accoutumer Dieu à habiter dans l’homme. » (Irénée de Lyon, Adv. Haer. III, 20, 2).

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Réflexions, Se ressourcer
3 commentaires sur “Nous les “mamies du spirituel”
  1. prof Roger Mondoué dit :

    bravo, ma très chère Soeur Henriette. Puisse L’Eternel vous donner davantage d’énergie pour continuer cette merveilleuse oeuvre.
    prof Roger Mondoué

  2. Colette Gélinas dit :

    Bravo Henriette. Attendre autre chose que la mort en ce temps de l’Avent et pour la Nouvelle Année qui débute. merci d’aider nos sœurs aînées à cette réflexion.

Share This