25 novembre 1834 – 25 novembre 2022

Vendredi 25 novembre, les religieuses des communautés des Filles de Jésus, ainsi que des Associés du secteur de Locminé / St-Jean-Brévelay, ont fêté le 188ème anniversaire de la fondation de la Congrégation à la Maison mère, Kermaria, en Bretagne, France.

La messe d’action de grâce a été célébrée par le Père Firmin. Le chant d’entrée nous rassemble « Route des hommes, dans les pas du Fils, route des hommes, sous la main du Christ. »

Mot d’accueil

Sr Marie Thérèse Quéré nous accueille par ces quelques mots : « « L’an de notre salut 1834, le 25 novembre ». Ainsi se termine la formule d’engagement de Perrine Samson et de ses quatre compagnes. La semence jetée en terre par le Père Noury et protégée par le Père Coëffic a germé. La « maison de piété et de bienfaisance, pour l’utilité générale tant spirituelle que temporelle de la paroisse et des environs », voulue par lui, voit le jour.

« Maison de piété et de bienfaisance, pour l’utilité générale tant spirituelle que temporelle », c’est peut-être cela qu’il s’agit quand l’appel du Chapitre Général nous invite à donner la vie, aimer, prendre soin de toute vie, des pauvres, de la terre, de la création tout entière ; ou encore collaborer à la mission de Résurrection.

Demandons au Seigneur, par l’intercession de nos premières Sœurs, de faire de nos maisons des maisons de piété et de bienfaisance, où on fait du bien et où on dit du bien.

Et rendons grâce au Seigneur pour ces 188 ans de vie de La Congrégation. »

Petit Rappel historique

Il nous est bon de garder en mémoire : « Le 25 novembre 1834, les cinq premières Sœurs, Filles de Jésus, se consacrent à Dieu par les trois vœux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance. Ne sachant pas écrire, Perrine est la seule à signer d’une croix son engagement en vie religieuse. Elle prit le nom de Mère Saint-Angèle et fut nommée la première Supérieure générale de la Congrégation.

Par cet engagement qui les constitue en corps, chacune lie son sort à celui des autres. Même si les activités demeurent sensiblement les mêmes, chacune accepte désormais de recevoir sa mission comme une participation à celle de la Congrégation naissante des Filles de Jésus. Celle-ci pourra ainsi grandir dans l’unité. »

Cité de la page « La Congrégation est née »

Repas festif et vidéo

Suite à la messe, un repas festif et fraternel, partagé en groupes, a permis à chacun et chacune d’échanger plus facilement et de faire mieux connaissance.

En début d’après-midi, une série de photos et une vidéo réalisée par Sr Agnès Miquel de Pontivy ont été présentés, rappelant la mise en scène d’un spectacle « Le mystère de Kermaria » qui a eu lieu le 11 septembre, dans le parc de la Maison mère.

La rencontre s’est terminée par un goûter. Ce fut une journée très conviviale.

Elisabeth Ropert,

laïque associée,

Saint Jean Brevelay, France

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − 3 =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This