Week-end des sœurs en Monde Populaire à L’Haye Les Roses (France)

Monde populaire

Le 2 mars 2013, une trentaine de Filles de Jésus se sont retrouvées à l’Haye Les Roses (France). Ce fut un temps de relecture, de rencontres, d’échanges et de partage enrichi par l’apport du Père Marcel Annequin, fils de la charité.

 

Deux sœurs vivant en milieu populaire expriment ce qu’elles ont vécu durant ces 2 journées.

 

« L’équipe de préparation nous a invitées à venir avec « Nos coups de cœur et nos Coups de gueule » qui sont partagés au début de la prière. Ils résonnent en nous et nourrissent la réflexion qui va suivre.Monde populaire Coups de coeur et gueule

Le Père Annequin nous entraîne dans notre société en nous faisant visiter les crises qu’elle traverse .

Il nous faut changer de logique , inventer de nouveaux modèles .

Une phrase a retenu mon attention :

« Il faut que nous devenions nous mêmes le changement que nous voulons. »

Il nous faut ré enchanter le monde, mettre l’humain au cœur, réorienter notre regard, la tâche est immense mais en vaut la peine .

Le lendemain, dimanche matin : nous approfondissons « avec DIACONIA »

Servir la fraternité et la vie religieuse. La vie religieuse symbolise la nouveauté chrétienne de la fraternité, fraternité solidaire, nouveauté évangélique.

Le signe du Lavement des pieds, geste prophétique, inaugure le régime de la nouvelle fraternité : éclairage nouveau sur les vœux aujourd’hui.

Pôle de vigilance de la fraternité véritable : j’opte pour une obéissance choisie, pas de dominants et de dominés mais des frères et des sœurs qui par décision dépendent les uns des autres. La chasteté fait exploser les limites de l’humain pour vivre la nouveauté de la fraternité. La Vie Religieuse doit permettre d’identifier les béatitudes.

Voici quelques lumières pour notre route car il nous faut repartir vers nos lieux de mission riches de tout ce que nous avons vu et entendu .

« Gardons le cap de l’espérance ,

veillons au besoin de l’homme ,

persévérons dans l’amour fraternel . »

Marie-Jo

 

En relisant ces deux journées vécues ensemble, j’exprime une première impression très forte: nous avons eu la joie de vivre entre nous ce que nous souhaitons comme changement pour le monde, à savoir :

Monde populaireune vraie et profonde fraternité.

Oui, j’ai été vraiment touchée de l’accueil simple et chaleureux de la part de chacune, dans un réel respect de nos différences , avec une écoute attentive intéressée à ce que chacune vit personnellement .

A partir de nos petites communautés fragiles, ce genre de rencontre est indispensable pour que nous puissions poursuivre la route avec joie et paix.

Nos échanges étaient bien de passer du « faire à l’être » en prenant le chemin des Béatitudes , en redonnant corps au charisme

« Vivre à la manière de Jésus. »

Toute la réflexion reçue à partir d’un monde qui s’écroule et la perspective d’une émergence de sens , à inventer pour l’avenir , nous engage à entreprendre à partir de nous-mêmes , une qualité d’être en relations humaines et chrétiennes …plus que du « faire ».

La réflexion sur le sens des vœux m’a beaucoup éclairée aussi.

Liberté et Egalité doivent coïncider pour qu’il y ait Fraternité… »

« Amour et vérité se rencontrent

Justice et paix s’embrassent. » Ps 85

Annie

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − six =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This