Une prière de « lâcher prise » de notre chalet bien-aimé

Le 8 juin, par une journée pluvieuse et plutôt froide, la majorité des Sœurs de l’Entité de Moncton Canada se sont réunies pour prier un dernier adieu à notre cher chalet. C’était aussi un moment pour réfléchir ensemble, tout en profitant de notre repas de midi.

Rencontre fraternelle

Comme tout « au revoir », il y a toujours de la douleur mais il y a aussi action de grâces. Nous étions là pour prier, pour nous souvenir et pour dire au revoir à ce qui était un deuxième chez-nous pour plusieurs d’entre nous.

Le thème de la prière était basé sur Ecclésiaste 3, 1.  « Tout ce qui se produit dans le monde arrive en son temps. »

Durant la prière, nous avons regardé notre passé, notre présent et, bien sûr, nous avons regardé vers l’avenir, et ce que l’on pouvait souhaiter aux nouveaux propriétaires.

Démarche de la réflexion

La prière s’est faite en 3 étapes : Le passé, le présent et l’avenir. Trois chandelles signifiaient ces trois étapes.

Après chaque étape, une question était posée aux sœurs et elles écrivaient leurs réponses sur un morceau de papier.  Ce papier était ensuite placé dans un petit coffret en bois pour une utilisation ultérieure.

Le passénous allumons la première chandelle :   l’histoire du chalet, si vous voulez, parlait de celles qui nous ont précédées il y a une soixantaine d’années.  De celles qui avaient eu la vision d’un chalet pour les sœurs : un endroit pour se reposer, un sanctuaire, un endroit pour simplement « être » avec Dieu.

A chaque sœur est demandé d’écrire un souvenir qu’elle aurait entendu de nos sœurs devancières au sujet de leurs expériences du chalet, puis de l’écrire sur leur morceau de papier. 

Une prière d’action de grâce

Le présent – nous allumons la deuxième chandelle: Durant notre vie nous avons toutes déjà ressenti certains endroits naturels qui dégageaient une énergie difficilement explicable qui fait naître en nous un sentiment d’élévation spirituelle.  Ce fut le cas pour beaucoup de sœurs.

Pendant de nombreuses années, durant les mois d’été, le chalet a été un lieu de rassemblement pour nos journées de Province, vacances, retraites, sessions, etc.  Comme le dit le vieil adage, « Si ces murs pouvaient parler », ils en auraient à nous dire!   

Les sœurs sont demandées encore une fois pour écrire leurs propres souvenirs de ces temps passé ici au chalet.  Les papiers sont mis dans le coffret pour plus tard. 

L’avenir du chalet

 Nous allumons la dernière chandelle :   Ensemble nous proclamons une bénédiction pour le chalet, ainsi que pour ceux et celles qui seront les propriétaires : 

« Que le Seigneur bénisse ce chalet et en fasse une maison pleine d’accueil généreux pour tous ceux qui la visiteront, débordant d’hospitalité et de contentement pour la famille et les amis, un havre de paix de jour comme de nuit, un lieu de rafraîchissement, de croissance et de bonheur. Que le Seigneur bénisse ce chalet et en fasse une demeure remplie de son amour.  Amen. »

On a demandé aux soeurs d’écrire sur leur dernier papier, un souhait qu’elles portent dans leurs cœurs pour les nouveaux propriétaires, pour leur projet de ce lieu bien spécial.  Nous plaçons le tout dans le petit coffret de bois.

Le petit coffret sera ensuite enterré dans le jardin du chalet. Cela signifie que nous étions ici, que nous en avons pleinement profité et que nous le transmettons maintenant à d’autres.  Peut-être un jour, le petit coffret sera-t-il retrouvé?  Si cela est le cas les nouveaux propriétaires pourront lire le tout!

La prière se termine avec le chant du Psaume de la Création (par Patrick Richard) . 

« Mon Dieu, tu es grand tu es beau

Dieu vivant, Dieu très-haut

Tu es le Dieu d’amour

Mon Dieu, tu es grand tu es beau

Dieu vivant Dieu très-haut

Dieu présent, en toute création. »

Un retour sur la journée

Ce temps de réflexion et de prière pour dire aurevoir à ce chalet s’est vécu dans une atmosphère priante, dégagée et paisible.

Toutes les sœurs ont beaucoup apprécié ce temps ensemble pour remémorer tout ce qu’a été pour nous ce chalet bien aimé.

Cette prière nous a aidé à faire le lâcher-prise du chalet et même de se réjouir de ce que l’on entrevoit pour ce lieu merveilleux.

Sr Joyce Brochet et Jeanne Comeau, fj

Moncton, Canada

1 Commentaire

  1. Je vous remercie mes sœurs pour ce beau témoignage de détachement habité d’espérance.! Laissons nous interpeler … »grain semé pour mourir,grain porteur d’avenir »
    Marie Thérèse Catusse fj

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − cinq =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This