Une crèche exceptionnelle à Bignan

La crèche de Noël à Bignan, le lieu de fondation de la Congrégation, a pris une nouvelle dimension cette année : le village en forme de modèle. Sr Agnès Miquel fj a interviewé le créateur Monsieur Louis Morio, l’ancien maire du village.

 

 

Agnès Miquel – Quand avez-vous eu l’idée de réaliser ce projet ? 

 

Louis Morio – Il y a peut-être deux ans maintenant, voyant un groupe de paroissiennes (paroissiens) s’occuper de la crèche, je leur avais dit que, déchargé des responsabilités communales, je pourrais m’en occuper. Je m’étais décidé à concevoir une crèche mais finalement, j’ai poussé plus loin mes recherches, pour reconstituer la partie Est du bourg de Bignan.

 

 

 

AM – Pourquoi le thème de cette crèche ?

 

LM – Le moment venu, je cherchais une idée pour que cette crèche soit différente des crèches traditionnelles. Le thème de cette crèche est un hommage au Père Noury, curé de Bignan pendant une vingtaine d’années, de 1771 à 1792. C’est lui qui a fait construire cette église en 1787. Cela m’a inspiré tout de suite. Le Père Noury fut reconnu comme un bon pasteur pour ses fidèles. De grands projets sont d’ailleurs mis en œuvre à cette époque. L’un d’eux sera repris par un de ses successeurs : la création de la congrégation religieuse « les Filles de Jésus », Sœurs de Kermaria. 

Le fait qu’il ait écrit un cantique de Noël pendant son exil au Portugal, le « Pe trouz zou ar en douar » (Quel bruit sur terre) me permettait de relier M. Noury à Noël.

 

 

 

AM – Quand avez-vous commencé ?

 

LM – J’ai donc commencé pendant le premier confinement à réaliser la maquette de l’église. Ensuite, je me suis dit qu’à partir du cadastre Napoléon, c’est-à-dire les documents relatifs au découpage en propriétés, bâties et non bâties, d’une commune française et à leur valeur (1827 pour Bignan), je pouvais imaginer l’aspect du bourg vers le milieu du XIXe siècle, une partie du bourg de Bignan tel qu’il pouvait être au cours du XIXe siècle, avec le cimetière autour de l’église, l’ancienne chapelle de la Congrégation, l’ancien presbytère avec sa ferme, quelques maisons du centre bourg.

 

 

AM – Il vous a fallu combien de temps ?

 

LM – Près de 18 mois. Je me suis investi deux à trois heures chaque jour pour créer maisons, église, chapelle etc. J’ai également conçu de petits personnages en plâtre auxquels je donne vie en les peignant puis en les vernissant. J’ai réalisé la partie Est du bourg à partir de divers documents et de cartes postales. Nombre de maisons encore là aujourd’hui.

Pour avoir moi-même vu cette réalisation, je peux dire son intérêt pour aujourd’hui, et particulièrement, j’imagine, pour les gens de Bignan.

 

Pour voir d’autres photos de la crèche, cliquer ci-dessous

Pe trouz zou ar en douar – Quel bruit sur terre

1.-Quel bruit sur terre,
Quel chant entends-je ?
Que sont belles les voix
Qui viennent du ciel !
« Anges, dites-moi
Pourquoi vos chants ?
Quelle nouvelle joyeuse
Est arrivée dans ce monde ? »

2.-Chantez aussi avec nous !
Chantez peuple de la terre !
Nous allons vous dire
Une nouvelle merveilleuse !
Un petit enfant béni,
Roi de Jérusalem,
Est né pour vous,
Dans la ville de Bethléem !

Chant composé par le Père Noury

 

Propos recueillis par Sr Agnès, Pontivy, France

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + trois =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This