Sr Mary Clare Mason fj, nous raconte comment les Sœurs du District Angleterre des Filles de Jésus a répondu avec initiative et générosité de cœur aux besoins croissants autour d’elles pendant la période hivernale.

Des œuvres d’intérêt

L’entité District Angleterre des Filles de Jésus est enregistrée en tant qu’organisme caritatif au Royaume-Uni et est donc exemptée de taxes à condition qu’elle réponde à l’une des lois sur les organismes caritatifs – qu’elle réalise des « œuvres d’intérêt public« .

À Noël, une période associée au don, des organismes caritatives telles que la Croix-Rouge, Médecins sans Frontière ou Emmaüs lancent des appels de fonds. Dans le District, nous essayons d’y répondre dans la mesure du possible.

C’est pour nous un moyen de :

« aller vers les périphéries »

 » manière de collaborer avec d’autres « 

                                                   (pages 8 – 9 des Actes du Chapitre Général 2016)

Une réponse à un besoin grandissant

Aux alentours de novembre/décembre, le gouvernement britannique donne de l’argent à tous les retraités pour les aider à payer leurs factures de chauffage. Depuis quelques années, il est de tradition dans le district de faire don de cet argent à une organisation caritative pour les sans-abris. 

Face à la flambée du coût de la vie en 2022 et au nombre croissant de personnes qui luttent pour vivre décemment, cette année nous avons décidé d’acheter des bons d’achat auprès de certains des principaux supermarchés. L’intention était ensuite de les distribuer à des organisations qui travaillent avec des personnes vulnérables dans le secteur local de Thanet où se trouvent nos deux communautés à Westgate.

Le groupe St Vincent de Paul de Westgate a partagé quelques-uns de ses bons avec deux des églises anglicanes locales, car il savait qu’elles fournissaient des repas de type « club déjeuner » pendant la semaine. Un travailleur social du quartier nous a parlé d’une autre église anglicane qui avait un excellent programme d’aide sociale. Elle a donc également bénéficié de quelques bons, car nous savions que de nombreux réfugiés et demandeurs d’asile vivaient dans des hôtels réquisitionnés proches de cette église anglicane. Lorsque nous avons dit à ces groupes que nous faisions don de notre allocation d’aide du gouvernement à leurs causes, ils ont réagi avec stupéfaction et gratitude.

Permettre aux autres d’agir

Le tremblement de terre en Turquie et en Syrie nous a tous touchés et nous savions que la Syrie ne recevrait pas le soutien dont elle a besoin en raison de la guerre politique en cours. Nous avons donc décidé de chercher une organisation caritative moins connue qui apprécierait un don financier. Ayant récemment entrepris de soutenir la Fondation David Nott, une organisation caritative médicale qui forme des médecins dans les pays déchirés par la guerre, nous avons demandé à cette organisation de nous aider à trouver un groupe fiable. Ils nous ont recommandé de soutenir une organisation caritative partenaire avec laquelle ils travaillent en Syrie.

L’âge des Sœurs du District nous empêche d’apporter notre aide en personne, mais nous pouvons aider financièrement. Tenir les Sœurs informées de ces projets de financement leur permet également de sentir qu’elles aident les autres à faire le travail qu’elles ne peuvent pas faire.   Dans le passé, nous avons invité une personne des organisations caritatives soutenues par la Province telle qu’elle était à l’époque à venir à nos assemblées et à partager avec les Sœurs certains aspects du travail effectué par l’organisation caritative en question.

« Apprends-nous, Seigneur »

A notre modeste manière, nous croyons que par ce don, nous incarnons la prière de St Ignace de Loyola. Alors que les besoins autour de nous ne cessent de croître, nous vous demandons de prier avec nous, en ce début de Carême, pour une foi généreuse :

« Seigneur Jésus, Apprenez-nous à être généreux,
A Vous servir comme Vous le méritez
A donner sans compter,
A combattre sans souci des blessures,
A travailler sans chercher le repos,
A nous dépenser, sans attendre d’autre récompense,
que celle de savoir que nous faisons Votre Sainte Volonté. »

Sr Mary Clare Mason fj

Westgate-on-Sea, Angleterre

4 Commentaires

  1. Bravo pour ce beau partage de ce que vous êtes et de ce que vous faites. Belle initiative de nous le faire connaître!
    Merci!
    Ursule Beaulieu, Rimouski, Canada

    Réponse
  2. Toutes mes félicitations à vos chères soeurs. Bravo pour cette recherche active d’initiatives à votre portée. merci de nous les partager. Bien unie à vous toutes.
    Madeleine Menier

    Réponse
  3. Merci pour ce témoignage ! preuve qu’on peut rester actives et inventives jusqu’au grand âge !
    Cela nous rappelle que,selon notre vœu de pauvreté, notre surplus doit aller aux pauvres
    Christiane

    Réponse
  4. MERCI à toi, MARY CLARE, pour ce partage de vos soeurs, avec les plus démunis….Oui, c’est toujours une façon de vivre le « Chemin d’Incarnation » à la suite de Jésus….Avec ma fraternelle affection et ma prière….Maryvonne Gru de Bretagne….

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 5 =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This