Tant qu’il y aura des femmes à libérer…

17 octobre 2015, Marche mondiale des femmes à Trois-Rivières, Québec (Canada)

bannière7

débutLa Marche Mondiale des Femmes est née en 1998 à l`initiative de la Fédération des femmes du Québec. Aujourd`hui, en 2015, sous le thème : « Libérer nos corps, notre terre et nos territoires », découle un lien étroit entre : la destruction environnementale, l`appropriation des revenus et des droits des travailleuses, le contrôle du corps et de la vie des femmes et l`augmentation des situations de pauvreté et de violence envers les femmes.

C`est au cœur de cet événement que quelques Filles de Jésus, ont voulu se mettre en marche avec ces multitudes de femmes qui sont venues des dix-sept (17) régions administratives du Québec. Oui, nous étions une dizaine de milliers à marcher dans la rue en solidarité avec les femmes des Premières Nations qui demanfoule1daient de faire la lumière sur les femmes autochtones disparues voire assassinées au Canada, avec toutes ces femmes qui, de par le monde, sont lésées dans leurs droits et liberté par l`exploitation des femmes et des enfants.autochtones

« Notre devoir est d`aider ces femmes. Au niveau humanitaire, communautaire, familial, il faut se sentir concernés par l`autre, l`aider, tout ça fait que notre bonheur passe aussi par la collectivité » nous disait la chanteuse Fabiola Toupin, présidente d`honneur de la marche.

Fidèle à notre charisme, en solidarité avec les femmes d`aujourd`hui, nous avons voulu dénoncer les impacts concrets des différents systèmes d`oppression qui engendrent pauvreté et insécurité. Avec toutes ces personnes, nous avons proclamé les valeurs de justice, paix, liberté, solidarité et égalité.

Tout au long de la route, nous avons contemplé Jésus dans son humanité sainte.

foule3« Tant qu`il y aura des femmes à libérer,
Nous continuerons de marcher!

S. Gisèle Lacerte, f.j.

3 Commentaires

  1. Merci, Gisèle !

    Réponse
  2. Merci pour votre témoignage. Je crois que c’est très important que nous puissiez lancer dans les mouvement comme celle ci. Car la dignité de l’homme en particulier de la femme est très menasse… dans tous les pays…Soyons de combattant de la justice et la paix.1

    Réponse
  3. Merci pour votre témoignage. Je crois que c’est très important que vous puissiez vous lancer dans les mouvement comme celui ci. Car la dignité de l’homme en particulier de la femme est très menacée… dans tous les pays…Soyons des combattantes de la justice et de la paix dans ce monde qui vit tant de violence.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This