Sr Winifred Crowther (Sr Mie Elizabeth de la Trinité), 1927 – 2023

En paix, nous la rendons au Seigneur et nous le remercions pour le don que Sœur Winifred a été pour nous.

Sr Winifred est décédée le 28 avril 2023 à la maison de retraite « The Maples », Peterborough, Angleterre, à l’âge de 96 ans, dont 72 ans de vie religieuse.

Ses obsèques auront lieu à l’église Notre-Dame, Secours des Chrétiens, Rickmansworth, le jeudi 25 mai à 13h, suivies de l’inhumation au cimetière local.

Sr Winifred es née dans le comté de la ‘Rose Blanche‘ de Yorkshire le 14 avril 1927, le troisième enfant à naître de fiers parents, Frank et Elizabeth Crowther.  Dans une famille très unie, Winifred a grandi dans une atmosphère sûre et heureuse où la Foi a été inculquée avec la chaleur et la conviction de la tradition catholique du Nord.  Elle était une fille brillante et a progressé avec succès à l’école et à l’Université de Durham en 1944, où elle a obtenu son diplôme de Batchelor of Science en 1948 – un intérêt qui s’est étendu à tous les domaines de la science, et bien d’autres.

Au cours de ses études, Winifred avait été impressionnée par une rencontre avec une Fille de Jésus, et avec un peu de connaissances en français, elle a demandé à rejoindre la maison de formation des Filles de Jésus en Bretagne.  Elle a prononcé ses vœux en 1950 et est retournée en Angleterre pour enseigner – d’abord à Rickmansworth pendant près de 10 ans,  avant de déménager à Abbey Wood, puis de retourner à Rickmansworth en tant que Directrice en 1965.  Elle a ensuite entrepris des études à Rome,  mais sa mauvaise santé l’a obligée à rentrer chez elle après un an, et Sœur Winifred a repris sa carrière d’enseignante jusqu’en 1973. 

Elle était méticuleuse dans sa préparation aux leçons et appréciait ses contacts avec les étudiants et le personnel.  Elle était appréciée de tous pour sa personnalité facile et son grand esprit.  Winifred était une dame très grande et n’avait aucune difficulté avec la discipline; un regard de sa grande hauteur décourageait n’importe quel élève de penser même à des bêtises!  Dans sa jeunesse, elle était gênée par sa taille et racontait une histoire contre elle-même, l’occasion où on lui avait demandé d’accompagner un inspecteur scolaire en visite.  Au cours de la première conversation sur l’école, il a remarqué « Eh bien, vous êtes très grande .. » et elle a répondu « Je mesure presque deux mètres! ». Heureusement, ils ont tous les deux ri et la visite s’est poursuivie avec le nombre d’élèves de l’école réglé !!

En 1973, Sœur Winifred a été invitée à servir comme aumônière universitaire à Canterbury – elle s’est bien adaptée au changement et a apprécié la portée intellectuelle plus large, mais la mission était difficile pour elle avec ses nombreuses exigences différentes en temps et en énergie. Donc, pour des raisons de santé, elle est retournée à son enseignement en 1975 – cette fois à High Wycombe,  où on lui a également demandé d’être responsable de la communauté.

Dans la communauté, Sœur Winifred était une compagne facile – elle aimait une discussion stimulante sur tous les aspects de la vie, les découvertes scientifiques, l’Église, etc. Elle a été taquinée à propos de ses ‘violons d’Ingres’  qu’elle jouait à différentes occasions! Ses idées, ses remarques pleines d’esprit et ses histoires remplissaient facilement le temps … Partout où elle était dans la communauté, elle partageait généreusement les tâches quotidiennes et participait à la région et à l’Eglise – apportant ses compétences créatives, ainsi que dirigeant des groupes de discussion, des responsabilités de membre de conseil d’administration et prenant part à divers projets. 

Pendant toutes ces années dans le Sud, le cœur de Sœur Winifred était toujours fermement attaché à sa famille et à sa patrie dans le Nord,  où elle aimait revenir et visiter, et partageait souvent des vacances avec sa sœur, sa famille et avec Paul,  un neveu très cher.

En 1985, la carrière d’enseignante de Sœur Winifred a pris fin lorsqu’on lui a demandé d’être responsable de la maison de retraite des Filles de Jésus à Princes Risborough.  Ce nouveau défi répondait bien à ses dons de compréhension et de compassion ainsi qu’à son intérêt pour la science et la médecine.

Mais après de nombreuses années d’enseignement, ainsi que ce nouveau rôle de soins et d’administration, Sœur Winifred a accepté avec plaisir une période sabbatique qu’elle a passée à Spokane, aux États-Unis. De retour en 1990, elle a servi très heureusement dans la pastorale à Peterborough. Elle a bien aimé être aumônière à l’école John Fisher où elle était très appréciée.  … Dix ans plus tard, elle s’installa dans la communauté de Thetford, où elle se consacrait aussi à la pastorale à la paroisse.  Lorsque la communauté a fermé ses portes en 2007, elle est retournée à Rickmansworth où l’école a été ravie de l’accueillir au conseil d’administration.  Ceci, ainsi que les responsabilités communautaires et l’intérêt continu pour les projets locaux ont répondu au désir de Sœur Winifred d’être au service. 

Malheureusement, une crise cardiaque majeure en 2015 a mis fin à une vie si occupée, et peu à peu, elle a trouvé un nouveau débouché pour sa créativité en se joignant aux Maples (Les Erables), une résidence de vie assistée à Peterborough.  Ici, elle s’est facilement adaptée à un rythme de vie différent, se joignant à des activités et devenant une compagne de type très appréciée.  Au fur et à mesure que l’âge et la mauvaise santé augmentaient, elle se détendait dans une routine paisible, restant ouverte aux événements mondiaux et aux gens, en lisant, en regardant la télévision et en appréciant la compagnie des autres.

Elle était particulièrement reconnaissante des soins prodigués par le personnel attentif qui lui a permis de rester aux Maples dans les derniers mois de sa vie.  À cette époque, elle disait souvent « Je suis en paix. » – un cadeau qu’elle partageait avec ceux qui l’entouraient et pour lequel nous rendons grâce.  Dans cette paix, nous la rendons au Seigneur et nous le remercions pour le don que sœur Winifred a été pour nous et pour les nombreuses personnes dont elle a touché la vie. Elle repose en paix.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 6 =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This